RDC : le gouvernement prend en charge les victimes des violences de Malemba Nkulu

La ministre du Genre, Famille et Enfant, Mireille Masangu a annoncé la prise en charge totale à travers ses services et d’autres qui collaborent avec son ministère, des victimes des violences intercommunautaires de l’année dernière à Malemba Nkulu, opposant les kasaïens et les Balubakat, dans la province du Haut-Lomami.

Cette annonce a été faite lors d’un échange qu’elle a accordé à une délégation du couple pastoral d’une association, venue lui présenter quelques sinistrés de ces émeutes sur sa demande, ainsi que le rapport de travail fait sur terrain.

A l’issue de cette rencontre, la délégation s’est dit satisfaite de l’accueil et de l’engagement de la ministre à l’égard de ces victimes, apprend-t-on de la cellule de communication du ministère.

Publicité

« Nous sommes un couple pastoral, nous avons été reçus par Madame le Ministre du Genre, Famille et Enfant, concernant les victimes de Malemba Nkulu, à la suite de l’intolérance de certaines personnes. Nous avons amené ces victimes ici, pour que Madame la Ministre puisse les voir. C’était à la demande de la ministre, dans le cadre de ses fonctions, en tant que Ministre de la République », a déclaré le pasteur, accompagné de sa femme.

Les violences de Malemba-Nkulu avaient été déclenchées en novembre 2023, après la mort d’un conducteur de taxi-moto à la suite d’un différend avec ses deux clients. Il s’en est suivi une série d’actes de violence ciblant des ressortissants du Kasaï, causant notamment la mort de 3 personnes, toutes originaires du Kasaï et l’incendie de plusieurs habitations.

Gloire MALUMBA

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading