Législatives nationales à Kinshasa : aucun parti ou regroupement n’a atteint 10 sièges, l’UDPS en tête avec 8 élus

Les scrutins législatifs ont rendu leurs verdicts sur l’ensemble du territoire national. Dans la ville de Kinshasa, 56 sièges étaient à pourvoir et la CENI a déclaré provisoirement quelques candidats élus.

Ces résultats donnent des indications concernant la répartition des sièges dans la ville province de Kinshasa où plusieurs partis politiques se sont affrontés.

Ces résultats révèlent qu’aucun parti politique voire regroupement n’a obtenu plus de dix sièges sur les 56 possibles. Cependant, l’on constate qu’un parti politique se détache du lot. Il s’agit de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social.

Publicité

En effet, le parti au pouvoir arrive en tête avec 8 élus sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa. C’est dans les circonscriptions de la Tshangu et de la Lukunga que l’UDPS a raflé plus de sièges (3)

Derrière l’UDPS, il y a un peloton de 4 partis et regroupements politiques qui ont chacun comptabilisé 4 élus sur l’ensemble de la ville de Kinshasa. Il s’agit de 2A/TDC, 4 AC de Peter Kazadi, AB et ANB.

Ensuite, quelques partis et regroupements politiques mieux connus comme le MLC et l’UNC remportent trois sièges en compagnie de AB 50 et l’AFDC-A ont remporté deux sièges. Le reste de partis politiques ont obtenu un seul siège.

Les candidats malheureux ont huit jours pour déposer leurs recours en contestation des résultats de la CENI à la Cour constitutionnelle.

David Mukendi

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading