Agression dans l’Est : les Wazalendo repoussent une incursion du M23 à Kobokobo dans le Masisi

Les combats opposent depuis plusieurs jours, les Forces armées de la République démocratique du Congo, les jeunes résistants « Wazalendo » et les terroristes du M23 dans le territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Selon la société civile locale, les jeunes résistants « Wazalendo » ont repoussé les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda du village Kobokobo à l’entrée Karuba, une cité du territoire de Masisi se trouvant non loin du site touristique de Mushaki.

Léon Mema, un membre de la société civile locale précise que l’entrée Karuba se trouve à plus au moins 9 Km de la cité de Sake et que ces jeunes résistants s’approchent de la cité de Mushaki où les terroristes du M23 concentrent leurs forces.

Publicité

« Depuis hier vendredi 12 janvier 2024 dans la soirée, pendant les affrontements qui ont opposé le M23/RDF aux jeunes Wazalendo. Les jeunes résistants ont repoussé l’ennemi dans le village de Kobokobo à l’entrée Karuba à plus au moins 9 km de la cité de Sake. Ces jeunes s’approchent de la cité de Mushaki où l’ennemi concentre ses forces », a déclaré Léon Mema, de la société civile locale de Mushaki.

Cependant, selon l’armée congolaise, une attaque à la bombe des terroristes du M23 en complicité avec l’armée Rwandaise à Sake a fait plusieurs blessés. Les FARDC précisent que cette bombe a été larguée en début d’après-midi du vendredi 12 janvier.

« Le M23/RDF vient de larguer à l’aveuglette des bombes au mortier 120 dans la cité peuplée de Saké, en territoire de Masisi. Il est 13h ce vendredi 12 janvier », avait indiqué le lieutenant-colonel Kaiko Guillaume.

Dans une résolution adoptée le 5 janvier dernier, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a ordonné aux terroristes du M23 de quitter immédiatement toutes les zones occupées conformément aux engagements pris à travers la feuille de route de Luanda.

David Mukendi

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading