Kinshasa: À quand l’ouverture d’un nouveau «Zando» annoncée pour fin novembre 2023?

L’ouverture d’un nouveau marché «Zando» qui a été annoncée avec pompe pour fin novembre 2023 par le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Gobila Mbaka et par le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi Kadima, n’a toujours pas eu lieu. Alors que le premier citoyen de la ville avait confirmé le dimanche 5 novembre 2023 devant les fidèles du ministère «AMEN» que la fin des travaux de construction du marché central communément appelé «Zando» interviendront avant l’année 2023.

Aucune date arrêtée en 2023 n’a eu la cérémonie officielle pour l’inauguration du marché central de Kinshasa tant attendu par les kinoises et kinois après sa fermeture le 20 janvier 2021 pour raison d’assainissement et de réhabilitation.

Emmany Mputu, coordonnateur des travaux de reconstruction de ce marché avait laissé entendre à travers un média de la place que les travaux de construction du marché «Zando» duront 14 mois.

Publicité

« Je vais demander à la population kinoise d’être patiente. Dans 14 mois, ils auront un marché moderne capable de les accueillir et d’offrir des conditions sanitaires bien développées et cela pour le bien de tous », avait-il promis.

Exécutée par l’entreprise française SOGEMA pour une somme de 35 millions de dollars, la construction du marché central de Kinshasa, une fois finie, disposera d’une capacité d’accueil de plus de 500.000 personnes pour près de 126 toilettes répondant aux normes requises, 500 magasins y compris des bistrots, un dispensaire, un espaces pour les sapeurs-pompiers, les banques etc.

À cet effet, les observateurs de bon aloi s’interrogent sur l’inauguration de ce grand marché qui, dès l’annonce de sa fermeture avait soulevé le tollé général. À quand l’ouverture d’un nouveau marché «Zando»? Cette question vaut son pesant d’or. Elle est sur toutes les lèvres de Kinoises et kinois.

Les annonces se multipliaient

Lors de l’ouverture solennelle de la session ordinaire de Mars 2022, le Speaker de l’APK, Godé Mpoyi avait fait savoir que les députés provinciaux de la ville de Kinshasa ont fait le retour à l’hémicycle, après trois mois de vacances parlementaires qui, du reste, les ont permis de palper la réalité de différentes difficultés et autres doléances exprimées par la population kinoise.

Sur le plan socio-économique, Godé Mpoyi avait évoqué deux dossiers principaux qui vont faire l’objet de leur vigilance, appui et soutien parlementaire en la concrétisation et au contrôle des projets d’investissement publics à savoir : « le Marché Central et le Projet Metro-Kin ».

En ce qui concerne le Marché Central, le speaker de cet organe délibérant avait rassuré aux Kinoises et Kinois, l’accélération et la finition des travaux de « Zando » dont la réouverture des activités, va intervenir dans les meilleurs délais et avant la fin de cette mandature.

À l’ouverture de la session ordinaire budgétaire de septembre 2022, Godé Mpoyi avait une fois de plus rassuré les kinoises et kinois sur l’ouverture de ce grand marché central de Kinshasa.

À ce sujet, il avait indiqué que le lancement effectif des travaux de construction et de modernisation du nouveau marché central de Kinshasa dont le gros œuvre de démolition et de terrassement de la surface à bâtir, viennent d’être réalisées et bouclées avec succès.

«C’est ici l’occasion pour moi, de rassurer les Kinoises et Kinois que leur nouveau marché central de Kinshasa en construction sera finalisé, réceptionné et inauguré avant la fin de l’année 2023, soit dans les 14 mois qui suivent», avait-il déclaré.

En août 2023, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila s’était imprégné, pour énième fois, de l’évolution des travaux du grand marché de la ville communément appelé «Zando».

Sur place, le premier citoyen de la ville de Kinshasa s’était dit satisfait de l’évolution des travaux de réhabilitation de ce grand marché kinois fermé depuis janvier 2021.

Face aux avancées significatives des travaux de construction du marché «Zando», il avait une fois de plus confirmé, le lundi 7 août, qu’ils vont revenir avec le Chef de l’État, Félix Tshisekedi d’ici le 30 novembre 2023 pour l’inaugurer.

D’après lui, en effet, ce nouveau marché «Zando» dispose d’au moins 630 magasins et plusieurs étalages et, souligne-t-il, personne ne manquera plus d’espace pour exercer son activité.

L’IGF veut voir clair sur la construction du marché central

En début de décembre 2022, l’Inspection Générale des Finances (IGF) avait adressé une correspondance au ministre provincial des Infrastructures et Travaux publics de la ville-province de Kinshasa pour la réquisition des documents en rapport avec la construction du marché central de la ville de Kinshasa, communément appelé « ZANDO» et des routes Elengesa et Kikwit.

À cet effet, une réunion de l’évaluation de l’état d’avancement des travaux de ce centre de négoce dans la capitale congolaise avait eu lieu entre l’IGF, le ministère provincial des Infrastructures, la Société Sogema et la Société de Construction CNC et la Banque SOFIBANQUE.

« Nous avions voulu dans le cadre de la mission de l’Inspection Générale des Finances d’encadrement de toutes les opérations financières de la ville de Kinshasa, faire une évaluation avec eux pour savoir si le 30 novembre, il serait possible que l’entrepreneur puisse livrer les travaux à la ville de Kinshasa », avait fait savoir la patron de l’IGF, Jules Alingete.

Il était initialement prévu que le marché central de Kinshasa soit livré à la ville de Kinshasa le 30 novembre prochain.

« Cette séance de travail a permis à l’IGF d’avoir des informations en tant qu’organe de contrôle dans ce projet. Nous avons rappelé à ces membres que ce nouveau marché devra être livré avec 630 magasins avec une zone des chambres froides et des entrepôts. 52 cages d’escaliers sont prévues en vue de faciliter le déplacement des personnes d’un niveau vers un autre, une station d’essence sera construite et des parkings », avait rapporté l’IGF.

L’IGF qui tient au respect du délai comme prévu au départ, avait exigé sans autre forme de procès aux prestataires de communiquer avec précision la date de la remise de ce marché à l’Etat congolais.

Jusqu’à présent l’IGF attend la livraison du nouveau «Zando» avec 630 magasins.

Les observateurs de bon aloi s’interrogent encore qu’est-ce qui bloque l’inauguration du marché central de Kinshasa communément appelé «Zando»? Que des questions sans réponses.

Christian Okende

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading