RDC: la REGIDESO note l’amélioration de la desserte en eau potable depuis l’arrivée de Tshisekedi

Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya et le directeur général de la REGIDESO, David Tshilumba Mutimbo ont co-animé, ce vendredi 24 novembre, le tout premier numéro « Les chiffres du gouvernement » tourné autour du bilan en chiffres et perspectives des actions du gouvernement dans le secteur de l’eau.

D’après le Directeur Général la REGIDESO, depuis l’arrivée du Chef de l’État, Félix Tshisekedi au pouvoir en 2018, il y a eu une amélioration de la desserte en eau potable en République démocratique du Congo.

Il a fait savoir qu’en 2018, la capacité nominale de production était 378 925 785 mètres cubes et la population desservie était de 25.953 821, soit 25,4% comme taux de desserte basé sur 100 millions d’habitants.

Publicité

En 2022, poursuit-il, la REGIDESO a produit 488 269 362 mètres cubes toute l’année et 1.337 724 mètres cubes par jour pour une population desservie de 33 443 107, soit 32,8% comme taux de desserte basé sur 100 millions d’habitants.

Pour cette année 2023, David Tshilumba Mutimbo a indiqué que c’est la première depuis 60 ans qu’il y a l’amélioration de la desserte en eau potable en RDC. Il a noté, cependant, l’inauguration de l’usine de traitement d’eau potable à Lemba Imbu qui a la capacité de 35.000 m3 d’eau par jour dans sa première phase. Elle a le potentiel de desservir 500 mille habitants de la ville-province de Kinshasa en eau potable.

Le DG de la REGIDESO a également noté l’inauguration d’un complexe industriel de traitement d’eau de la Regideso à Binza-ozone qui a une capacité de production de 110 mille mètres cubes d’eau potable par jour dans son premier module. Il couvre 20 quartiers des communes de Ngaliema, Kintambo, Selembao et Mont-Ngafula. Ce complexe industriel de traitement d’eau atteindra à l’issue de l’aménagement de ses trois modules une capacité totale de 330 mètres cubes d’eau par jour et améliorera la desserte en eau de la REGIDESO dans toutes les communes de Kinshasa-Ouest.

Cette année 2023, David Tshilumba a laissé entendre que la REGIDESO a produit 528 419 362 mètres cubes et 1. 447 724 mètres cubes par jour. 36 193 107 de populations ont été desservies en eau potable, soit 35,5% de taux de desserte basé sur 100 millions d’habitants.

Aussi, il a relevé que chaque Kinois consomme 50 litres d’eau par jour.

En 2025, le gouvernement congolais compte atteindre 36,5% de taux de desserte basé sur 100 millions d’habitants.

À en croire le DG David Tshilumba, cinq projets sont encore d’exécution. Il s’agit notamment de la construction de l’usine de l’Ozone qui va desservir 2. 200 000 populations et les travaux vont terminer en 2024; l’amélioration de l’AEP du centre de Mbuji-Mayi qui desservira 1.000.000 congolais et finira en 2024; l’amélioration de l’AEP du centre d’Uvira qui va produire 6000 mètres cubes, 150.000 congolais seront desservis et les travaux vont finir en 2024; la création de l’AEP du centre de Lubutu avec une capacité 2400 mètres cubes et 120 000 populations vont être desservies et fin des travaux est prévue en 2024; enfin la construction de l’usine de l’Ozone 3ème phase qui finira en 2025 avec une capacité de 110 000 mètres cubes et de 2.200.000 congolais desservis.

Le gouvernement a annoncé à cette occasion que trois projets sont en voie de démarrage.

Il y a entre autres la remise en service du centre d’Opala qui est attendu en 2024; l’amélioration de l’AEP du centre Gungu, attendu en 2025 avec une capacité de 2075 mètres cubes et 103 750 personnes seront desservies; la construction d’une usine de Bukavu qui finira en 2026 avec une capacité de 15000 mètres cubes pour 375 000 congolais desservis.

Christian Okende

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading