RDC: L’entrepreneur Mohamed Ilunga soutient que l’intérêt de l’ARSP est d’enrichir les étrangers au détriment des Congolais

Les sous-traitants congolais doivent tirer profit de leur travail, martèle Mohamed Ilunga l’un des dénonciateurs devant le Chef de l’état Félix Tshisekedi face à l’avènement d’une nouvelle équipe dirigeante à la tête de l’autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP).

Après la rencontre entre le Chef de l’état Félix Tshisekedi et les jeunes au palais du peuple, certains participants sont montés au créneau pour fustiger le manque de considération de la part de l’autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé. L’avènement du nouveau Directeur Général de l’ARSP Miguel Katemb, a même été désapprouvé.

Dans la foulée, l’entrepreneur congolais Mohamed Ilunga, avait relevé la nécessité de voir l’ARSP privilégier les congolais plutôt que des étrangers.

Publicité

« Un opérateur économique qui, à ce jour a oublié la situation réelle des entrepreneurs qui sont encore entrain d’essayer d’émerger, qui sont à la recherche, dans un premier temps de la stabilité économique et financière, et non des paroles d’apothicaires pour faire croire que c’est eux qu’on valorise, alors que le seul intérêt de l’ARSP est de faciliter tous les étrangers et de leur permettre à eux seuls de s’enrichir», a martelé Mohamed Ilunga.

Alors que l’ancien patron de la Gecamines vient apporte son soutien au DG de l’ARSP Miguel Katemb, Mohamed Ilunga rappelle à Albert Yuma d’avoir oublié la situation réelle des entrepreneurs congolais.

« En choisissant d’argumenter sur leur rencontre entre la FEC et l’ARSP sur une nouvelle mise en place de ce service de l’État, et une action d’entente entre ces deux organisations. Nous constatons surtout dans ce discours prononcé par Albert Yuma comme un défenseur de quelqu’un qui a été ‘OPÉRATEUR ÉCONOMIQUE’ avant d’être aujourd’hui DG à l’ARPS.
Ces deux personnalités sont là avec des paroles pour nous faire croire que ce sont eux qu’on valorise (les auto-preneurs) et pourtant le seul intérêt de l’ARSP est de faciliter tous les étrangers afin de leur permettre seuls de s’enrichir», dit-il dans sa mise au point.

En reprenant les mêmes mots de Monsieur Albert Yuma qui dit : « quand il s’agit d’opérateurs étrangers, on donne des contrats; quand il s’agit d’opérateurs Congolais, on donne des bons de commandes», Mohamed Ilunga estime que cela ne fait qu’affirmer que tout cela doit cesser. « Quand va t’on arrêter de caresser dans le sens du poils toutes ces personnes qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts personnels, s’enrichir et laisser le peuple Congolais dans la souffrance. Arrêtons avec toute cette hypocrisie qui a trop durée», a-t-il lancé.

« Monsieur Albert Yuma dit qu’il faut laisser le temps que le DG fasse ses preuves, nous ne sommes plus au temps de l’amateurisme. Aujourd’hui, il est temps d’agir et de mettre en avant toutes les actions possibles afin d’amener un changement rapide et radical coordonné par une discipline de fer envers ceux qui pensent qui il y’a encore de la place pour la corruption», a-t-il poursuivi.

Mohamed Ilunga dit regretter l’implication de l’ancien homme fort de la générale des carrières et Mines (Gecamines) soutenant les manœuvres qui se passent au sein de l’ARSP qui ne sont pas de nature à privilégier les nationaux et faire des millionnaires, mais bien contraire, de créer des milliardaires étrangers. « c’est ça leur objectif mais nous ne voulons plus accepter ça plus longtemps.»

D’ici là, alerte Mohamed Ilunga, l’actuel DG de l’ARSP se rendra en Zambie, Afrique du Sud et ailleurs afin d’inviter ses partenaires étrangers à venir et profiter des richesses congolaises au détriment des fils du pays.

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading