29 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

vendredi, février 21, 2020
Publicité

Plainte pour “crime contre l’humanité”: Thambwe Mwamba devant la justice belge le 24 octobre

- Publicité-

Des sources judiciaires belges rapportent que l’actuel président du Sénat, Thambwe Mwamba sera jugé ce 24 octobre 2019 à Bruxelles, pour son rôle présumé dans le crash d’un avion, survenu à la suite d’un tir de missile le 10 octobre 1998. L’avion transportait plusieurs dizaines de civils à son bord. L’attaque avait été revendiquée par Alexis Thambwe Mwamba , qui était alors le porte-parole de la rébellion du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD).

Dans le réquisitoire du ministère public belge, la plainte déposée avec constitution de la partie civile entre les mains de Madame le juge d’instruction Laurence Heusghem en date du 16 mai 2017 par maitre Alexis Deswaef, avocat au nom de la la ligue contre la corruption, Monsieur Rashidi Akida et Monsieur Jean Claude Muyambo en charge de Monsieur Alexis Thambwe Mwamba et Madame Fleur Thambwe Mwamba Ngalula.

Ainsi le ministère public averti l’avocat du couple Thambwe Mwamba, Me Laurent Kennes, les inculpés, le juge d’instruction Monsieur Michel Claise et les parties civiles au procès qu’il fera rapport dans cette affaire le 26 octobre 2019 à 14h00.

Notons que le président du sénat de la RDC, avait déclaré à plusieurs reprises se tenir à la disposition des autorités belges dans ce dossier.
Il a déjà été auditionné sur ce dossier pendant quatre heures le mardi 4 septembre par la justice belge.

« Il était responsable des relations extérieures et a été informé après le crash de celui-ci.
Il n’a posé aucun acte en lien avec cet événement dramatique
», d’après le communiqué de l’avocat d’Alexis Thambwe Mwamba, Me Laurent Kennes lors de sa première audition.

Pour les avocats de la partie civile, Alexis Thambwe Mwamba est bel et bien impliqué dans cette affaire puisque c’est lui qui a revendiqué ce crime.

« C’est Alexis Thambwe Mwamba qui a revendiqué, avec une certaine fierté, ce crime », avait dénoncé pour sa part Me Alexis Deswaef, avocat des parties civiles dans ce dossier.

Parmi les ténors du RCD de l’époque, « il est le seul à être domicilié en Belgique, où il a sa résidence principale et dispose d’un titre de séjour illimité depuis 1996 ». « Au regard de notre droit, la justice belge est donc compétente », estime l’avocat.

Hormis l’affaire du crash, les enquêteurs s’intéressent également au patrimoine de l’ancien ministre de la Justice, qui possède une résidence dans la banlieue chic de Bruxelles qu’il a acheté cash par le biais de sa femme Fleur Thambwe Mwamba Ngalula résidente à Nivelles en Belgique.

Me Alexis Deswaef a fait part de son intention au juge d’instruction de demander l’audition de « personnages clefs », comme Stavros Papaioannou qui était à l’époque le directeur de la compagnie d’aviation Hewa Bora concernant le crash de l’avion.
Une requête à laquelle le juge d’instruction n’a pas encore accédé.

Pour rappel, en cas d’empêchement du président de la RDC, M. Thambwe Mwamba est la personne qui est censée le remplacer en tant que président du sénat.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Il est déjà prouvé que Alexis Thambwe Mwamba a la nationalité belge. C’est en tant que Belge qu’il va être auditionné. Pourquoi, le passeport et la nationalité belge ne lui ont pas été retirés ?
    Il faut le transférer à la CPI tout simplement.
    Il doit comprendre que avoir une immunité ne suppose pas qu’on est au-dessus des lois.

  2. Alexis Thambwe Mwamba est un monstre créé par nos amis belges jadis dans le Maniema.
    Nous voulons le voir passer devant la justice pour répondre de ses actes comme belge car il a votre nationalité. Et jusqu’à date les belges ont un capital de sympathies et de confiance en RDC qu’il ne faut pas perdre. Nous sommes nombreux à avoir connu et travaillé avec Myriam malengreau, delacolette, de groof, de clipel, defeyters, nini bulkens, dirk lermytte, francois meurice,andre lacoste, eugene janssens, delstanche daniel, raymond kools, maria masson, … tous des belges devoués pour la RDC. Votre sujet Alexis Thambwe doit répondre devant la CPI. c’est là sa place.

Comments are closed.

EN CONTINU

4e sommet quadripartite de Gatuna: les chefs de l’État se sont félicités de la signature du traité d’extradition entre le Rwanda et l’Ouganda

u cours du sommet quadripartite tenu ce vendredi 21 février à aux frontières entre le Rwanda et l'Ouganda à Gatuna/ Katuna, Félix...

RDC: Junior Mata a dirigé les travaux d’évaluation du programme de référence entre une délégation du FMI et celle du Ministère des finances

En séjour de travail en République démocratique du Congo pour la période du 19 au 25 février, une équipe du Fonds monétaire...

Sorties médiatiques et contradictions: Félix Tshisekedi appelle les ministres à plus de prudence

Les sorties médiatique des ministres ont fait l'objet des points inscrits à l'ordre du jour du 22e conseil des ministres tenus le...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join