jeudi, juillet 2, 2020
DRC
7,189
Personnes infectées
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
DRC
4,696
Personnes en soins
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
DRC
2,317
Personnes guéries
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
DRC
176
Personnes mortes
Updated on 2 July 2020 à 16:25 16 h 25 min
publicité

« Le confinement par intermittence n’est ni sanitaire ni économique », dénonce Patrick Muyaya

Le député congolais Patrick Muyaya a dénoncé la mesure de confinement annoncée ce jeudi par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila. Dans un tweet, l’élu de la capitale congolaise affirme que le « confinement par intermittence est une invention congolaise qui n’est ni sanitaire ni économique« . « Le virus ne se confine pas pendant 4 jours. Comment acheter des provisions au 4ème jour si on a pas travaillé les jours précédents ? » interroge Patrick Mauyaya.

Gentiny Ngobila a décrété, jeudi 26 mars 2020, un confinement total intermittent de trois semaines à dater du samedi 28 mars 2020. « Je décrète un confinement total intermittent de trois semaines qui prendra effet à dater du samedi 28 mars 2020 et se prolongera le dimanche, lundi et mardi 31 mars. Le mercredi 01 avril et jeudi 02 avril, les Kinois seront autorisés à circuler afin de s’approvisionner. S’en suivront encore 4 jours de confinement total. Cette rotation se poursuivra pendant 3 semaines« , a t-il dit.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a souligné que seuls les agents de l’administration publique désignés, afin d’assurer le service minimum et le personnel soignant en service, sont autorisés à se rendre au lieu de travail. « La police veillera rigoureusement au respect de toutes ces mesures et à la sécurité de chaque citoyen« , a spécifié Gentiny Ngobila.

Pour le député Muyaya, le gouverneur Kinshasa aurait été plus complet si son plan était assorti d’un volet social permettant d’appuyer les plus nécessiteux. « C’est désolant de voir en plus que cette mesure radicale ne s’accompagne d’aucune proposition économique pouvant rassurer ceux qui sont lésés« , regrette-t-il.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...