Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min

RDC-Coronavirus : seule l’observance des règles d’hygiène libère

Les mesures tant attendues par la population pour endiguer la propagation de covid 19 sont tombées mercredi 18 mars 2020. Elles paraissent impopulaires à première vue compte tenu de la situation économique fragile de la RDC, mais impérieuses pour sauver des vies.

Certains observateurs s’en félicitent. Cependant, ces dispositions perturbent tout. Ces mesures prises par le gouvernement et annoncées officiellement par le Chef de l’État sont valables pendant quatre semaines et seront revues dans un sens ou dans l’autre, selon l’évolution de la pandémie.
Endéans un mois, il n’y aura pas de cultes, de manifestations publiques comme des meetings, mariages (dans des salles de fête) à moins que le nombre soit inférieur ou égal à vingt.
Les élèves et étudiants restent à la maison. Les professeurs de l’Université de Kinshasa, qui sont en grève, peuvent continuer calmement leur mouvement sans heurts.
Durant un mois, les morts ne bénéficieront pas des hommages dus à leur rang, parce qu’il n’y aura ni veillée mortuaire ni cortège pour le cimetière, même pas de bain de consolation.
Tout attroupement de plus de vingt personnes est prohibé.

Victimes
Les premières victimes de ces mesures sont des pasteurs des églises de réveil, du moins les petites qui n’ont pas encore duré dans le temps. Les églises où chaque dimanche il y a collecte des frais de loyer et provisions du pasteur.
Une situation inattendue qui leur fera certainement très mal. En témoignent, les réactions de certains d’entre eux.
 » Tshisekedi doit laisser les églises prier pour que le virus ne se propage pas », conseille un pasteur d’une église dans la commune de Kinshasa.
Et de poursuivre :
 » Je supplie le président de la République de tout interdire sauf les cultes religieux. Ce pays tient debout grâce à nos prières « .

D’autres victimes sont les journaliers dans les discothèques, restaurants, terrasses, les musiciens qui livrent des concerts, les comédiens qui regroupent des milliers de spectateurs.
Mais, il y a surtout les joueurs, les staffs techniques, les annonceurs et partenaires des rencontres sportives. Un manque à gagner pour plusieurs.
L’économie congolaise est dominée par l’informel. Ce secteur sera inévitablement secoué sans atermoiements.

Une certaine frange de politiciens estime que les mesures sont tardives, elles devaient intervenir avant que la RDC n’enregistre un cas.
Mais, pour que ces mesures préventives ne durent pas et ne soient prolongées, il est important que les règles d’hygiène soient scrupuleusement respectées. Le peuple doit cesser de tergiverser et penser que Coronavirus est une invention du gouvernement pour bénéficier des millions de dollars de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Union européenne (UE).
Le Covid-19 est bel et bien dans la capitale, tout le monde doit en prendre conscience et faire en sorte que ce virus soit éradiqué rapidement.
Il n’y a pas de bâton magique pour éliminer cette pandémie. Seule l’observance des règles d’hygiène libère.

Édouard Bajika

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...