Ituri : une dizaine des civils tués par des présumés ADF à Mambasa

Treize(13) personnes ont perdu la vie lors d’une incursion attribuée à des présumés combattants des Forces Démocratiques et Alliées (ADF) dans le village de Kumbukumbu, près de Biakato, chef-lieu de la chefferie des Babila-Babombi, territoire de Mambasa, dans la nuit du lundi au mardi 13 mai 2024.

C’est ce qu’a affirmé auprès de POLITICO.CD Anicet Kathavali, le coordonateur de la société locale qui l’a affirmé. Selon lui, les ADF seraient également actifs le long de la rivière Ituri et vers Mangina, au Nord-Kivu.

« Nous condamnons le massacre survenu entre Nakota 2 et 3 à Kakumbukumbu, où 13 civils ont été tués par les rebelles des ADF depuis hier à 17 heures jusqu’à ce matin », a-t-il précisé, appelant les autorités militaires à poursuivre ces ennemis de la paix pour rétablir l’ordre.

Publicité

Avec 11 autres civils tués dans le territoire d’Irumu par les mêmes rebelles, le bilan s’élève à 23 morts en moins de 48 heures. Des activistes des droits de l’homme et de la société civile appellent sans relâche les autorités militaires à renforcer les effectifs dans les localités touchées par l’insécurité.

Reagan Bin kakani

Add a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading