Kinshasa: la SNEL alerte sur la destruction des câbles haute tension à Kinsuka pêcheur

Les dynamites utilisées pour casser les moellons à Kinsuka pêcheur dans les carrières font sauter les morceaux de pierres qui finissent par blesser les câbles électriques de haute tension de la société nationale d’électricité (SNEL S.A). Cette alerte a été lancée par une délégation des agents de la société nationale d’électricité au cours d’une mission d’inspection au poste entre 144 et 145 de Kinsuka dans la commune de Mont Ngafula.

D’après le directeur de la coordination des projets/DFO, Michel Muamba Kanynda, les carrières de pierre qui traversent les lignes de Zongo II font du mal aux fils conducteurs de la haute tension acheminés dans cette partie de la capitale congolaise.

« Nous sommes venus constater pour enfin faire rapport à notre hiérarchie pour qu’enfin qu’elle puisse saisir à qui le droit. Les dynamites utilisées pour casser les moellons font sauter les morceaux de pierres qui finissent par blesser les câbles à plusieurs endroits et finissent par se rompre. Avec ses activités des carrières à côté, on risque d’avoir de sérieux problèmes. Ces lignes ont normalement une durée de vie de 30 ans mais à cause de ces chocs, nous avons tous le droit de nous inquiéter sur cette durée », a-t-il déclaré.

Publicité

La centrale de Zongo II, d’une puissance installée de 150 MW, comporte 3 groupes. Ce poste de Kinsuka est destiné à recevoir l’énergie via la nouvelle ligne 220 KV qui était destinée à servir d’interconnexion avec le réseau du Congo/Brazzaville. Il reçoit également l’énergie des centrales d’Inga 1 et 2 via le poste 220 KV de Lingwala.

La SNEL craint que ces incidents ne puisse occasionner un manque à gagner en provoquant une coupure d’énergie électrique dans certaines parties de la ville de Kinshasa au préjudice de ses clients.

« Que les autorités puissent nous aider à gérer cette situation. Je viens signaler ici que tout le couloir de cette ligne a été déclaré d’utilité publique. Il y a un arrêté du ministère des affaires foncières a indemnisé toutes les personnes affectées par le projet situées le long de ce couloir. Les coupures de ces fils électriques à haute tension risqueraient de causer des dégâts importants dans les foyers à Kinshasa», a renseigné le directeur de la coordination des projets/DFO, Michel Muamba Kanynda.

La ligne de 145 à 148 mégawatt de Kinsuka a été injectée dans la ville de Kinshasa pour sécuriser l’alimentation de certains quartiers dépourvus de l’électricité. Le poste HT 220 KV dont il s’agit comprend deux transformateurs 220/30/20 KV, de puissance 100 MVA chacun et cinq travées de lignes 220 KV qui seront portées à huit dans le futur.

De ce poste partiront 2 lignes aériennes MT 30 kV pour le renforcement de la sous-station de Kinsuka et 6 lignes aériennes MT 20 KV pour l’alimentation de la partie ouest de la ville de Kinshasa où est déployé un réseau de distribution intelligent (Smart Grid), constitué dans une première phase de 68 cabines MT/BT.

Persi M

1 comments
  1. Merci beaucoup pour cette alerte qui nous apaisent suite à des délestage courants de l’électricité dans la commune de lingwala précisément à beau vent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading