dimanche, août 9, 2020
DRC
9,454
Personnes infectées
Updated on 9 August 2020 à 17:58 17 h 58 min
DRC
906
Personnes en soins
Updated on 9 August 2020 à 17:58 17 h 58 min
DRC
8,324
Personnes guéries
Updated on 9 August 2020 à 17:58 17 h 58 min
DRC
224
Personnes mortes
Updated on 9 August 2020 à 17:58 17 h 58 min
publicité

Volte-face de l’ACAJ sur Yuma: Félix Kabange appelle la justice à « clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux »

Dans une tribune publiée ce mardi, le député du Front Commun pour le Congo (FCC) Félix Kabange appelle la justice congolaise à clôturer le dossier d'enquête sur Albert Yuma, après la volt-face de l'ONG ACAJ qui est revenue sur ses accusations.

Après plusieurs semaines d’attaques soigneusement orchestrées contre Albert Yuma, Président du conseil d’Administration (PCA) de la Gecamines, certains de ses collaborateurs et face aux éléments justificatifs présentés dès les premiers jours de la dite affaire des 200 millions, il a été impossible aux accusateurs de tenir leurs positions, note le député Félix Kabange dans sa tribune publiée sur les réseaux sociaux.

Le député du FCC estime que cette affaire est un « scandale qu’on a été une énième fois servi au peuple congolais dans le but de l’éloigner des choses essentielles. Une distraction de plus ayant comme bras armé l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ). Porteuse d’accusations sans fondement, l’association a fini aujourd’hui par revenir sur sa position.« 

En décembre dernier, le Parquet général près la Cour de cassation a pris des mesures conservatoires interdisant notamment la sortie du territoire national « au Président du conseil d’administration (PCA), Directeur général (DG) et au Secrétaire général (SG) de la Générale des Carrières et mines (Gecamines). » Une enquête judiciaire sera ouverte à leur encontre. Ces décisions de la justice congolais précédaient des accusation de Georges Kapiamba, affriamnt qu’il s’agissait d’un faux emprunt ou encore d’une tentative de blanchir de l’argent pour l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, sanctionné par les Etats-Unis.

Cependant, dans une conférence de presse lundi à Kinshasa, le président de l’ACAJ est revenu sur ses accusations, admettant notamment l’existence de l’emprunt. « Du recoupement réalisé, sur base des nouveaux éléments, il appert clairement que la hiérarchie de la Gécamines avait sollicité et obtenu de la part de son partenaire Fleurette Mumi plusieurs interventions financières pour le financement de ses plusieurs projets dont la somme de 128 millions d’euros dans le cadre d’une ligne de prêt sans garantie de 200 millions d’euros », affirme l’avocat Georges Kapiamba.

De son côté, le député Kabange appelle simplement la justice à clôturer les enquêtes sur M. Yuma. « Pourquoi la justice de notre pays n’a toujours pas clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux ? Est-ce que Georges Kapiamba est le nouveau représentant de la justice en RDC où représente t-il le bras séculaire du pouvoir qui doit influer sur la justice et le secteur des droits de l’homme ? Verra-t-on la justice suivre le pas de l’ACAJ ? Il s’agit tout simplement d’un dossier politique dont les cibles sont connues. Ce laboratoire vient d’échouer sur le dossier Gecamines. Mais nous sommes contient de leurs projets d’humilier d’autres hauts cadres du FCC. Cela doit cesser immédiatement !!! » s’exclame-t-il.

Toutefois, dans un tweet, Gorges Kapiamba semble à nouveau revenir ses affirmations, accusant les médias d’avoir « déformé ses propos ».

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...