l'info en continu

Sud-Kivu: des opposants dénoncent un détournement de 17,5 millions de USD dans le programme de 100 jours

- Publicité-

Le caucus des communicateurs de l’opposition du Sud-Kivu demande au président de la République Félix Tshisekedi d’instituer une commission d’évaluation des travaux du programme d’urgence de 100 jours au Sud-Kivu.

C’est à travers une déclaration politique faite le 24 janvier dernier à Bukavu par le CACOOP/SK. Selon ce groupe d’opposant, un montant de 17.581.734 Dollars américains a été détourné pour le programme de 100 jours.

- Publicité-

Ces opposants estiment que le programme de 100 jours au Sud-Kivu n’a été qu’un slogan de campagne sans issu ni réalisme à tous le niveau.

Ils ont dressé un tableau sombre des promesses faites par le chef de l’État et leur niveau de réalisation par exemple:

  • la route Goma-Bukavu de 60 km pour un montant de 720.000$ mais non réalisé à ce jour;
  • la route Bukavu- Kamanyola, 30 km pour un montant de 360.000 $ non réalisé à ce jour;
  • la route Miti- Bunyakiri, 52 km pour 680.375$ réalisé à 30% seulement;
  • la route Burhale- Shabunda, 125 km pour 1.375.000 $ réalisé à seulement 20%; etc.

Il y a aussi la construction de 300 maisons préfabriquées à Bukavu pour un montant de 11.500.000 $ non réalisée à ce jour; l’électrification de Nyangezi et Fizi dont le montant est estimé à 1.622.734$ non réalisée et l’appui aux éleveurs de Mulumemunene à 274.000$.

Hormis l’évaluation des travaux, le CACCOP/SK demande aussi au gouvernement provincial de fixer l’opinion sur les travaux réalisés en province et à la justice de se saisir de ce dossier pour que les detourneurs des deniers publics répondent de leurs actes.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU