25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

l'info en continu

Accusé des voyages “intempestifs”, le gouverneur de la Tshopo affirme que ses voyages “relèvent des impératifs de développement”

- Publicité-

Accusé par une frange de la population d’effectuer des multiples voyages, jugés intempestifs et budgétivores pour la trésorerie de province, le gouverneur de la Tshopo, Louis-Mari Wale Lufungula, invoque les impératifs liés au développement de sa province.

«Je n’ai jamais fait un voyage à titre privé. Je voyage très souvent pour prendre contact avec des investisseurs», a-t-il déclaré au cours d’une émission spéciale à la RTNC.

Au cours de cette émission, il a tenté d’éclairer la lanterne de la population sur ses nombreuses missions à Kinshasa et/ou en dehors du pays d’autant plus qu’un habitant de Kisangani joint par Politico.cd nous confirme que M. Wale Lufungula fait rarement un mois voire même trois semaines à Kisangani.
Et que la population éprouve d’énormes difficultés pour résoudre des problèmes administratifs et sociaux qui se posent dans la province du fait de ses absences prolongées.

Signalons qu’au lendemain de cette émission, l’autorité provinciale a-t-on appris par l’ACP s’est encore une fois envolée pour Kinshasa la capitale, un voyage de 48 heures pour participer à une réunion avec un groupe d’investisseurs, intéressés par la province de la Tshopo.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Les responsables congolais courent tous derrière des investisseurs qui viendraient de l’étranger investir leur argent pour aider le Congo à se développer !!!!Quelle naïveté! Le développement d’un pays part toujours du souci de satisfaction des besoins locaux. C’est en cherchant la solution des problèmes qui se posent à se citoyens que l’on finit par faire progresser sa province ou son Etat et donc par l’amener sur le chemin du développement. Les congolais ont plein d’idées et de projets, mais les responsables politiques, au lieu d’utiliser les moyens qu’ils ont sur place pour les mettre à exécution, cherchent de l’argent qui viendrait de l’extérieur pour les aider. L’argent est au Congo, il suffit de savoir le gérer pour développer ce pays. Aucun pays étranger ne viendra investir pour aider un pays aussi riche à devenir son concurrent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join