Coronavirus: le gouverneur du Haut-Katanga prend des précautions

Jacques Kyabula

Alors qu’un cas « suspect » d’infection au Coronavirus a été placé en quarantaine au Kenya, les autorités du Haut-Katanga, au sud-est de la République démocratique du Congo, annoncent avoir pris des mesures pour faire face à l’éventuelle arrivée du virus dans ce coin du pays.

Après le gouvernement central de Kinshasa, les provinces congolaises prennent des dispositions pour éviter que les populations congolaises ne soient victimes du Coronavirus qui sévit en Chine. C’est le cas des autorités de la riche province du Haut-Katanga, située dans le sud-est de la RDC.

« Mon Gouvernement prend des dispositions sur toutes les frontières pour protéger la population contre l’épidémie qui a déjà fait plus de 130 morts et contaminé environ 6000 personnes en Chine« , annonce le gouverneur Jacques Kyabula dans un tweet.

L’annonce arrive alors que l’Afrique semble, pour la première fois, être touchée par le virus. Au Kenya, les responsables de la santé ont déclaré qu’ils surveillent le premier cas suspect de coronavirus qui a fait plus de 100 morts en Chine, avec plus de 4 500 cas confirmés. Le cas suspect est un kenyan qui étudiait à Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus en Chine.

Selon la ministre de la Santé, Sicile Kariuki, l’étudiant est arrivé au Kenya depuis Wuhan, via Guangzhou en Chine et Bangkok en Thaïlande. À son arrivée à l’aéroport de Nairobi, le patient avait une forte fièvre et a été transféré à l’hôpital national Kenyatta, où il reste isolé. Il subit des examens et selon les autorités sanitaires, les résultats seront connus ce mercredi.