Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

« Il n’ y a pas de crise au Sankuru mais plutôt un problème de respect des lois du pays » Benoit Olamba, président de l’assemblée provinciale.

Convoqués parmis les dirigeants de quatre provinces de la RDC considérées être en crise, le président de l’assemblée provinciale du Sankuru dit que dans sa province il y a pas de crise mais plutôt un problème de respect des lois de la RDC

« Il y a de crise chez nous. Il y a un problème entre l’assemblée provinciale et le gouverneur qui est déjà mis en accusation et doit se mettre à la disposition de la justice pour la suite. »

Selon le président de l’assemble provinciale du Sankuru, il est reproché au gouverneur du Sankuru, l’outrage à l’assemblée. « Il est reproché au gouverneur du Sankuru, l’outrage à l’endroit de l’assemblée provinciale du Sankuru parce qu’il a fait travailler un gouvernement non encore investi par l’assemblée. Mais aussi il a été invité par l’assemblée provinciale pour venir présenter son programme et il n’est pas passé endéans 30 jours, la loi est claire là dessus, il y a déjà outrage à l’endroit de l’assemblée provinciale » a dit Benoît Olamba sur la radio Top Congo.

Pour lui, la solution aux problèmes de Sankuru nécessite le respect des lois. « La solution est constitutionnelle, les lois sont là, il suffit de demander à chacun de respecter la loi et la constitution c’est tout. Je ne vois aucune une autre solution en dehors de la constitution » a-t-il ajouté.

Le président de l’assemblée provinciale du Sankuru appelle chaque acteur politique et décideur là qu’il est au respect de la constitution et à ne pas installer l’anarchie à la tête de la province soi-disant « pour créer la stabilité. »

Merveilles Kiro/Politico.cd

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...