l'info en continu

Kongo central: Atou Matubuana fixe à 26 millions des dollars USD son programme quinquenal

- Publicité-

Le Gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana fixe à 26 millions des dollars américains son programme d’actions quinquennal 2019-2023.

Ce programme comportant 272 actions à mener dans les différents domaines s’étale sur une période de 5 ans permettra selon Atou Matubuana de faire du Kongo Central une province développée, pacifiée et sécurisée.

- Publicité-

Quand au financement de ce programme, il se fera selon Atou Matubuana en concurrence de 1.649.623.080,00 FC par le gouvernement provincial et 25.091.488.454,00 FC par le pouvoir central et les différents partenaires.

Dans ce programme, le chef de l’exécutif provincial s’est penché sur cinq axes essentiels, à savoir : analyse situationnelle de la province ( diagnostic); vision et axes stratégiques et objectifs généraux du programme; choix des actions prioritaires du programme; évaluation financière et modalités de financement du programme; mécanismes de mise en œuvre et de suivi- évaluation du programme.

Ces axes consistent selon lui, à renforcer la gouvernance et la consolidation de la paix, à diversifier et à transformer l’économie, à développer socialement et valoriser des ressources humaines, à développer et moderniser les infrastructures et enfin l’environnement ainsi que le développement durable et équilibré.

« Ma vision s’inscrit dans le souci de doter la province d’un programme de développement devant permettre de matérialiser la vision prospective provinciale, celle de conduire le Kongo Central vers un statut d’une Entité développée en 2050, » a-t-il indiqué dans un document de plus d’une centaine des pages parvenu jeudi 02 janvier 2020 à Politico.cd.

« Ma vision s’inscrit dans le prolongement de celle énoncée dans les cadres stratégiques antérieurs et consistant à faire le Kongo Central une province en paix, sécurisée et ayant adopté les pratiques d’une gestion des affaires publiques modernes et efficaces, dotée d’une économie diversifiée assise sur des infrastructures performantes, créatrice d’emplois, conduite par un secteur privé dynamique, » a-t-il indiqué.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU