L’agence agence du gouvernement américain de développe, USAID, a lancé un projet de 15 millions de dollars pour “promouvoir un secteur des médias plus ouvert et plus dynamique qui contribue à des institutions plus sensibles et plus transparentes en RDC”, dans le cadre du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité conclu par les Etats-Unis et la RDC.

Il sera principalement question de renforcer l’environnement juridique et réglementaire des médias, appuier les médias et les journalistes ciblés pour devenir plus indépendants et plus professionnels, et améliorera l’accès à des informations d’intérêt public de haute qualité.

« Pour que la démocratie grandisse, les journalistes doivent pouvoir faire leur travail en toute liberté. Les Etats-Unis se sont engagés à promouvoir un secteur des médias plus professionnel et plus indépendant, qui soit en mesure de servir de pilier incontournable de la démocratie en RDC, et ce nouveau projet est la preuve de notre engagement », a soutenu l’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer.

Pour le directeur de l’USAID en RDC, « c’est depuis sept ans que nous soutenons le secteur des médias en RDC et nous avons hâte de poursuivre notre engagement. Un secteur des médias fort ne se contente pas seulement d’informer les citoyens de leurs droits, il leur donne aussi les moyens de mieux demander des comptes aux dirigeants élus ».

Ce projet s’étant sur 5 ans, à dater du jour de son lancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *