La session parlementaire de septembre 2019 a été lancée à la chambre basse du parlement. Dans sin discours d’ouverture, la présidente de la chambre basse Jeannine Mabunda a invité le gouvernement conduit par Sylvestre à déposer le projet du budget exercice 2020 dans un meilleur délai pour donner plus de temps d’examen aux députés nationaux.

La session ordinaire qui s’ouvre aujourd’hui est budgétaire et sera consacrée à l’examen et au vote du projet de loi des finances exercice 2020. À cet égard, j’invite le gouvernement ici présent, à déposer dans le meilleur délai au bureau de l’Assemblée national, le projet de loi des finances exercice 2020“, a recommandé Jeannine Mabunda.

L’examen de cette loi sera précédé par celui du ” projet de loi portant reddition des comptes de la loi des finances exercice 2018. Cette urgence permettra aux deux chambres du parlement, de les adopter avant la fin de la session en cours”, a insisté Jeannine Mabunda.

Outre l’examen de ces deux projets de la au cours de cette session, “la matière sera abondante certes, mais la volonté de chacun de nos 500 élus légitime du peuple est tenace. Cela étant, le moment est venu pour arrêter de parler du Congo en terme de potentialité. Au lieu de lutter contre la pauvreté, allons vers l’ambition de créer plus de richesses pour plus de congolais“, a exhorté la présidente de la chambre basse.

Ouverte le 16 septembre, la session ordinaire de septembre se clôturera le 16 décembre, soit une durée de 3 mois.