26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, avril 1, 2020
Publicité

Attaques xénophobes en Afrique du sud: la population dans la rue, des intérêts sud-africains menacés ciblés

Ce vendredi 06 septembre sur appel des plusieurs mouvements associatifs, des kinois sont descendus une fois de plus dans les artères de la capitale congolaise pour manifester leur indignation contre les attaques xénophobes en Afrique du Sud.

Malgré le dispositif mis en place par la police et l’interdiction de l’Hôtel de ville de Kinshasa, plusieurs manifestants ont convergé sur le boulevard du 30 juin à partir de la gare centrale jusqu’à atteindre l’ambassade de l’Afrique du Sud situé sur l’avenue Ngongo Lutete dans la commune de Gombe.

- Publicité-

Les manifestants avec des calicots et des banderoles ont brûlé des pneus devant la dite ambassade.

La police a tenté de dispersé les manifestants avec des tirs de sommation et de gaz lacrymogène.

On signale plusieurs arrestations parmi les manifestants dont Fils Mukoko, président de l’association des bâtisseurs Tshisekedistes.

Au niveau de la commune de Limete, on apprends que les manifestants ont incendié un shop de Vodacom Congo situé à la place commerciale.

La tension n’a pas encore baissé du fait de renfort de la population et des étudiants qui renforcent les rangs des manifestants.

Pour la première fois, le président de la République Félix Tshisekedi a ouvertement condamné les attaques xénophobes en Afrique du Sud. “Je denonce avec fermeté les événements malheureux qui se passent en ce moment en Afrique du Sud“, a-t-il tweeté sur le compte de la présidence de la république.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

RDC: La DGM accuse l’Autorité de l’Aviation Civile d’avoir violé les mesures de Tshisekedi

Dans une lettre référencée N°06/DGM/DG/703/020 du 27 mars 2020 adressee au Directeur de l'Autorité de l'Aviation Civile dont une copie est parvenue...

Kasaï Oriental : 19 personnes mises en quarantaine après le passage d’une patiente décédée du Coronavirus

Dix-neuf (19) personnes ont été mises en quarantaine dans une structure médicale suite à leurs contacts avec une femme en provenance...

RDC: Condamné à 5 ans des travaux forcés, Oly Ilunga décide de se pourvoir en cassation

Le collectif des avocats du Dr Oly Ilunga, ancien ministre de la Santé publique condamné à 5 ans de travaux forcés, a...

Covid-19: les États-Unis ont formé 300 épidémiologistes congolais

Le Gouvernement américain, par le biais de son ambassade en RDC, affirme avoir déjà formé 300 épidémiologistes congolais qui sont capables d’assumer...

Covid-19: Delly Sessanga renonce intégralement à ses émoluments d’avril à décembre 2020

Le député national et président du parti politique Envol, Delly Sessanga, a décidé de renoncer intégralement à ses émoluments d'avril à...

notre sélection

Le ministre Molendo Sakombi n’a pas le Coronavirus!

Contrairement à des rumeurs répandues dans la journée du lundi à travers les réseaux sociaux en République démocratique du Congo, le ministre...

RDC: Condamné à 5 ans de prison, Oly Ilunga dénonce des “poursuites judiciaires politiquement engagées “

L'ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, dénonce des vices de procédure dans l'arrêt rendu le 23 mars 2020 par la...

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

L'inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus...