Plus de 800 éléments de la Force des résistances patriotiques de l’Ituri [FRPI en sigle] sont déjà rapatriés au nouveau site de pré-cantonnement de ces anciens combattants à Azita dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri.

La STAREC , un programme de stabilisation et reconstruction de l’est de la RDC qui livre la nouvelle, se réjouit du bon déroulement de ces processus qui consistent à prendre en charge tous les miliciens de la FRPI dans l’idéal de rétablir la paix à l’est notamment dans la province de l’Ituri où ces éléments ont été actifs pendant plusieurs années.

Pour Jean Marc Mazio ,chargé des missions STAREC/Ituri , Plus de 800 éléments ont accepté de céder à la vie de la brousse et ont été pré-cantonnés sous l’accompagnement du gouvernement provincial.

“Le pré-cantonnement est une étape très importante dans ce processus et à ce stade nous prenons en charge tous les miliciens et nous pensons que tout va s’activer lors de la prise en compte de leur cahier de charges par le gouvernement central.” a-t-il indiqué à nos confrères de Bunia actualités.

Le processus de pré-cantonnement de ce mouvement FRPI à ce site d’Azita a été lancé le 12 août dernier par le gouverneur de l’Ituri , l’honorable Jean Bamanisa Saidi.
Azita est une bourgade contiguë à Geti près de 5km située dans la chefferie de Walendu Bindi en territoire d’Irumu.

Ce site attend près de 2.476 éléments de la Force des résistances patriotiques de l’Ituri, FRPI,indique-t-on.

Serge Sindani | Politico.cd