Ils avaient fui à cause des exactions de la milice Kamwina Nsapu. Mais à l’appel des autorités, ils sont retournés dans leur province natale. Les réfugiés congolais revenus d’Angola sont abandonnés à leur triste sort.

D’après Richard Wa Ilunga Muipatayi cadre de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) qui lance la sonnette d’alarme, il pointe du doigt accusateur le gouverneur de la province du Kasaï-Central. Cet acteur politique pense que Martin Kabuya, est la personne qui entretient cette situation que traverse les réfugiés centre-Kasaiens.

D’après plusieurs autres témoignages parvenus à politico.cd, les réfugiés parmi lesquels se comptent les enfants, femmes, jeunes et vieux ne bénéficient d’aucune assistance de la province. Actuellement ils sont amassés à la paroisse catholique Notre-Dame où ils passent nuit à la belle étoile sans boire ni manger.

Au regard des conditions difficiles traversées par ces réfugiés congolais, des voix s’élèvent appelant à la rescousse de ces compatriotes. Ayant fui la guerre de Kamwina Nsapu, ils avaient tout abandonné de leurs biens, pour trouver asile en Angola.

Junior Ngandu | Politico.cd◼