Absent du pays pour des soins à l’étranger, la nouvelle de sa mort a enflammé la toile. Le président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga Freddy Kashoba aurait succombé. Informé de la rumeur, cet élu de Kasenga a personnellement démenti cette fausse nouvelle.

C’est ainsi que, le speaker de l’organe délibérant du Haut-Katanga, vient de briser le silence sur son prétendu accident-vasculo cérébral dont il aurait été victime. « Ne cherchez pas un vivant parmi les mortd» a-t-i indiqué. Et préciser « je ne suis pas mort. Je ne suis même pas malade. Je me retrouve en Inde pour une intervention chirurgicale de mon genoux. Vous me voyez à Lubumbashi comment je marchais. J’avais eu un choc, et on n’est venu m’opérer. Alors pourquoi s’inquiéter, pourquoi ils en veulent à moi ” s’est-il interrogé.

Comme pour répondre à ses détracteurs, Freddy Kashoba a en envoyé un message audio, demandant même qu’il soit partagé un peu partout dans la ville comme en province, ainsi que dans son fiel électoral à Kasenga.

« Selon les dernières informations en ma possession, j’apprends que c’est ma communauté qui me cherche du mal, car j’aurais pris un directeur de cabinet de mon choix. En quoi cela peut-il étonné ma communauté » s’est-il exclamé.

« Moi je suis un homme béni de Dieu, parce qu’aux élections de kasenga j’ai gagné. Au niveau du perchoir de l’assemblée provinciale, vous aviez vu avec qui j’ai challengé mais la victoire a été certaine. Qu’on me laisse tranquille car je trouve ça comme une distraction » a-t-il conclu

Adrien Ambanengo | Politico.cd