Ce samedi 03 août, Modeste Bahati Lukwebo, président de l’AFDC-A (Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés) a été reçu par le premier ministre Ilunga Ilunkamba au au Kempinski Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa.

Les deux personnalités ont échangé pendant deux heures du temps en huit clos. « Nous sommes des frères, nous sommes des responsables. On peut échanger sur l’avenir du pays. On peut avoir des idées qu’on peut également partager avec le Premier ministre pour redresser, par exemple, l’économie de notre pays. Ce sont là deux économistes qui se rencontrent. On ne peut pas manquer à se dire », a déclaré Modeste Bahati Lukwebo à la presse.

Il a ajouté que cette rencontre n’avait rien à voir avec la formation du Gouvernement. « A ce stade, non. Je suis venu pour autre chose. Peut-être que ça viendra après », a-t-il déclaré.

Notons que l’AFDC-A aile Bahati Lukwebo réclame au premier ministre Ilunga Ilunkamba un quota constitué de quatre ministères dont un vice premier ministre et un ministre d’Etat auxquels s’ajoute un poste de vice ministre.

Cette réclamation de la gestion légale et autonome du quota AFCD-A au Gouvernement est contenue dans une lettre adressée au premier ministre datant du 30 juillet et signée par le sénateur Bahati Lukwebo, président national statutaire et Autorité Morale de ce regroupement dissident du FCC.

“‘Nous sommes fondés de réclamer nos droits d’autant plus que nous avions fait partie de l’équipe des négociateurs jusqu’il y a peu et nous connaissons les tenants et les aboutissants,” peut on lire dans ce document.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *