Moise Katumbi coordinateur en exercice de la plateforme LAMUKA, est de nouveau au bercail. Il est arrivé à Lubumbashi ce dimanche 14 juillet 2019 à 17h. Dans son jet privé, il n’a pas ramené avec lui son conseiller spécial et politique Salomon Kalonda Idi (Sk Della).

En effet, l’homme qui chuchote dans les oreilles de Moïse Katumbi n’a pas été de sa délégation faute de passeport. Salomon Kalonda attend toujours le feu vert de l’administration congolaise pour retourner dans son pays.

Accusé d’être celui qui bloque le passeport du bras droit de l’opposant Moïse Katumbi, le président congolais Félix Tshisekedi avait affirmé n’avoir rien contre Salomon Kalonda.

« Il [M. Kalonda] est congolais. Il a droit de rentrer dans son pays. Contrairement à son leader, je n’ai pas suivi son cas. C’est un jeune frère que je connais. Il m’a été proche à un moment donné .» avait déclaré le Chef de l’État lors de sa toute première conférence de presse tenue à Bunia depuis son arrivée au pouvoir.

Alors que les leaders de LAMUKA devraient se réunir à la fin de ce mois de juillet à Lubumbashi, Moïse Katumbi coordinateur actuel de cette plateforme politique, est revenu notamment pour préparer cette rencontre.

Exilé de la RDC pendant trois ans suite à des ennuis avec le régime du président Joseph Kabila, Moïse Katumbi avait rejoint Lubumbashi le 20 mai dernier avant de répartir de la capitale cuprifère quelques jours après.

Junor Ngandu | Politico.cd