En visite ce vendredi 28 juin au poste frontière de Kavimvira vers la ville de Uvira, le Gouverneur du Sud Kivu a constaté que 26 services opèrent sur place.
Nombre de ses servives n’ont pas des bureaux et opèrent en plein air avec des papiers volants or seuls 4 services sont répertoriés par l’ordonnance présidentielle de 2012 pour opérés dans un poste frontière.

Une situation qui crée beaucoup des tracasseries et la présence des nombreuses taxes illégales. Théo Ngwabidje a demandé au responsable de la Direction Générale des Douanes et Accises pour que ces services déguerpissent sur le lieu dans l’urgence.

Dans son programme quinquenal, il avait promis d’assainir le poste frontière et de faire respecter le 4 services opérant aux frontières. Et ce, dans les 100 premiers jours de son action. Il a sur place tenue une réunion avec les membres du conseil provincial de sécurité.

Ont pris part à cette réunion: le commandant de la 33 région militaire, le commandant de la Police Nationale Congolaise, le Directeur Général de la Direction Générale des Migrations sans oublier la présence Maire d’Uvira.

Notons que le poste frontière de Kavimvira est cité dans plusieurs rapports de la société civile du Sud-Kivu comme un haut lieu des tracasseries et malgré plusieurs mesures, les services illégaux reviennent toujours y opérer en toute quiétude notamment les éléments de l’armée congolaises qui prélèvent des taxes sorties tout droit de leur imagination.
La population qui a salué l’action du Gouverneur, souhaite que des mesures de suivi soient appliquées pour que ces decisions perdurent.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *