l'info en continu

Ituri: plusieurs armes de guerre saisies entre les mains des civils à Djugu

- Publicité-

Le 25 juin 2019, un bouclage effectué à Kpandroma, chef-lieu des Walendu-Pitsi, centre de référence des présumés assaillants, l’armée découvre un stock de 400 fusils Kalachnikovs dans le dépot d’un opérateur économique de ce centre identifié sous le nom d’Aroka rapporte le service de communication des FARDC.

L’armée gouvernementale congolaise s’est lancée depuis le 21 juin dans une opération qu’elle a dénommée “Tempête” en Ituri. Une opération dont le but principal est la traque des présumés assaillants qui tuent et massacrent la population afin de rétablir la paix et de l’autorité de l’Etat dans cette province.

- Publicité-

C’est dans le cadre de cette opération que les FARDC ont procédé au bouclage de certaines agglomérations, quartiers et localités ayant présenté des indices d’héberger des bastillons des assaillants auteurs des violences, meurtres et insécurité généralisés de ces jours en Ituri, précisément dans le territoire de Djugu rapporte le site d’information Beni-Lubero.

Des lots importants de matériels de guerre ont été découverts notamment dans la ville de Bunia la capitale de la province de l’Ituri. Au quartier Bakoko, 9 armes individuelles des mains des malfrants ont été récupérées par l’armée.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU