Law theme, mallet of judge, wooden gavel

Afin de préserver leur immeuble des présumés spoliateurs, le Directeur Général de l’Agence congolaise de Presse (ACP) a appelé les agents et cadres de cette maison de presse de se prendre en charge, de se mobiliser comme un seul homme afin de faire échec au groupe d’individus qui tentent, avec l’appui des magistrats, de vouloir déposséder ce média de l’Etat de son domaine.

Le DG Lambert Kaboyi, qui s’adressait au personnel de l’ACP, au cours d’un conseil de rédaction tenu au siège de ce média dans la commune de Gombe à Kinshasa, a indiqué que l’ACP ira en appel le 26 juin prochain pour clarifier les juges et obtenir l’annulation  du jugement rendu en faveur des présumés spoliateurs et consorts, rapporte cette agence publique.

Il a également fait savoir que toutes les autorités, notamment le Président de la République,  le président de l’Assemblée,  le ministre ai de la Communication et médias etc ont été déjà informés de cette tentative de spoliation de la concession de l’ACP.

En effet, le 17 avril dernier, le Directeur général de l’ACP Lambert Kaboyi,  avait  lancé un cri d’alarme sur la menace qui guette la concession de ce média public, au cours  d’une Assemblée générale avec le personnel de cette agence.

Selon lui, c’est aux termes d’un arrêt rendu en date du 25 mars 2019 par le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe (TGI/Gombe) mais reçu officiellement à l’ACP le lundi 15 avril 2019.

Dans cet arrêt, le TGI/Gombe avait ordonné l’annulation du certificat d’enregistrement obtenu en bonne et due forme par l’ACP.

Le même jugement avait ordonné la cession d’une partie de la concession de l’ACP à un individu  prétendant en détenir le droit de propriété. Pour rappel, l’ACP avait acquis sa concession en 1973 grâce au feu Président Mobutu, dans le souci de voir cette agence officielle se doter des infrastructures et des équipements conséquents pour l’accomplissement de sa mission.

Le siège actuel de l’Agence nationale de presse (bâtiment administratif et parking) avait été inauguré le 23 novembre 1974 par le Président Mobutu.

Thierry Mfundu