l'info en continu

Formation du nouveau gouvernement : les discussions reprennent entre le CACH et le FCC

- Publicité-

Après un moment d’arrêt des négociations suite aux événements qui venaient de passer entre l’UDPS, parti au pouvoir et le PPRD de l’ancien président Joseph Kabila, les discussions pour la mise en place d’un nouveau gouvernement ont repris depuis hier dimanche 16 juin.

« Autour de répartition des postes il n’y a pas des problèmes, comme nous l’avons toujours dit. Il est vrai que le partage des responsabilités se fait essentiellement entre FCC et CACH. Ce partage se discute par rapport aux ambitions des uns et des autres et par rapport au poids politique des uns et les des autres. Ces discussions se poursuivent il n’y a pas interruption, il s’agit du dernier virage l’essentiel a été déjà fait. Dans les jours qui suivent le pays sera doté de son nouveau gouvernement « , a affirmé Dieudonné Mwenze, le porte parole du FCC.

- Publicité-

Pourquoi le premier ministre ne consulte pas, ce sont les deux familles politiques FCC et CACH. « Nous sommes pendant une nouvelle expérience, nous ne pouvons pas attendre que le premier ministre qui a été nommé puisse agir comme autrefois. Il y a un nouveau dogme dont il faut tenir compte« , ajoute t-il.

Entre temps, d’autres sources des négociations renseignent que jusqu’à hier dimanche les discussions tournées autour de quota. Les délégués du FCC et ceux de CACH n’ont pas vidés les dossiers clefs des répartitions s’agissant le nombre des portefeuilles que devrait prendre chaque composante. Le CACH exige 40% alors que le FCC veut 70%. Faute d’un accord ils ont renvoyés les propositions à leurs chefs Joseph Kabila et Felix Tshisekedi.

Par ailleurs, les sources proches du FCC renseignent que leur plate forme occupera deux ministères regaliens.

Moïse ESAPA /POLITICO.CD

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU