25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

Haut-Katanga: “la lutte contre l’insécurité passerait par l’organisation des états généraux de la sécurité” propose l’ACIDH

La province du Haut-Katanga en général et la ville de Lubumbashi en particulier, fait face à un regain d’insécurité en cette période. La population est souvent victime d’un bandistisme urbain qui ne dit pas son mot. Des vols accompagnés de violes sont dénoncés. Des bandits armés portant parfois l’uniforme de la police et de l’armée opèrent sans être inquiétés.

Ainsi, pour faire face à cette situation, l’Action contre l’impunité pour les Droits Humains (ACIDH), a adressé une lettre ouverte au gouverneur Jacques Kyabula Katwe.

L’ACIDH qui est une organisation des droits de l’homme basée à Lubumbashi, recommande au nouveau gouverneur du Haut-katanga, d” organiser les états généraux sur la sécurité”. 

Dans sa correspondance de deux pages, dont une copie a été réservée à politico.cd, l’ACIDH salue ” les mesures prises par le conseil supérieur de la défense, pour répondre à la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Lubumbashi et ses environs” .

Cette ong de défense des droits de l’homme apprécie le geste du gouverneur qui a remis récemment 15 jeeps à la police nationale congolaise commissariat du Haut-Katanga en vue de faciliter sa mobilité. Toutefois, elle fait remarquer que les véhicules ne peuvent endiguer à eux seuls l’insécurité.

L’ACDH estime que , ” les mesures prises par le conseil supérieur, d’une manière générale, s’attaquent aux conséquences du phénomène, bandits armés, plutôt qu’à ses racines”

Dans la perspective d’une paix durable, l’Action contre l’impunité pour les Droits Humains, invite l’autorité provinciale à initier les états généraux de la sécurité, en vue de faire un diagnostic sans complaisance de la situation. Aussi, il y sera question de prendre d’autres mesures idoines susceptibles de rétablir une sécurité durable.

Selon l’ong, ces travaux sur les états généraux de la sécurité auront le mérite de rassembler autour d’une table: la police, les forces armées, les autorités politico-administratives, ainsi que les délégués de la société civile.

Adrien Ambanengo | Politico.cd

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join