“La Monusco suit avec préoccupation les tensions politiques de ces derniers jours en République démocratique du Congo. Elle est disposée à offrir ses bons offices afin d’accompagner la consolidation des institutions”. Ces propos ont été par Florence Marshall, porte-parole de la Monusco, lors de la conférence de presse hebdomadaire, ce mercredi 12 juin, de la mission des Nations unies en RDC.

Par ailleurs, Florence Marshall a appelé les Congolais au calme et à la retenue afin de protéger les acquis de la démocratie. “La situation est plutôt tendue et nous suivons avec préoccupation son développement. Nous appelons, d’une manière générale, au calme et à la retenue, car beaucoup a été accompli pour arriver à la situation d’alternance du pouvoir que nous connaissons aujourd’hui. Il serait vraiment important de ne pas gaspiller cet acquis. Il faut poursuivre la marche en avant vers la démocratie“, explique Mme Marshall.

C’est la raison pour laquelle la mission reste en contact avec toites les parties prenantes et tous les acteurs politiques et reste disponible pour proposer ses bons offices afin d’accompagnement la consolidation des institutions congolaises“, ajoute-t-elle, affirmant qu’il est “vraiment important que de dire que la représentante du secrétaire général encourage toutes les parties a préservé les acquis qui ont été chèrement gagnés ces derniers mois.
Augustin Kinienzi/Politico.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *