Les élus provinciaux du Sud-Kivu ont adopté et approuvé le programme d’actions du Gouvernement Théo Ngwabidje ce mardi 11 juin 2019 dans la salle des plénières de l’Assemblée provinciale. C’était au cours de la seance plénière dans laquelle l’équipe gournementale composée de 10 ministres dont 2 femmes a été investie.

Le programme présenté par le gouverneur Théo Ngwabidje jugé d’ambitieux par les élus provinciaux, reprend les priorités qu’il avait révélé dans son projet de société pendant la campagne électorale. C’est entre autre la lutte contre la corruption, l’insécurité, la maximisation des recettes de l’État et biens d’autres.

Sur le plan social, Ngwabidje affirme sa volonté politique pour la sécirité des personnes et de leurs biens, la restairation de la paix. Il évoque également l’amélioration des conditions des vies de la population Sud-Kivutiens.

Ce programme tiens également compte du secteur éducatif, et le chef de l’exécutif provincial renseigne qu’il va tout faire pour que sois améliorée la qualité de l’enseignement au Sud Kivu, ensemble avec tous les partenaires intervenant dans ce secteur avec qui il faudra tenir des dialogue social, mais aussi dans le secteur agricole qui reste prépondérant dans sa gouvernance.

Le gouverneur annonce que les ports de Bukavu et Uvira seront très bientôt réhabilités et la SNCC va acquérir des nouveaux bateaux pour le transport maritime et ainsi facilité le trafic entre le Nord et le Sud Kivu, ainsi qu’avec la province du Tanganyika et laTanzanie via le port Kalundu dans la ville d’Uvira considéré comme le deuxièmement grand port maritime de la RDC.

Ngwabidje qui se dit être le gouverneur du changement s’engage pour booster le développement de cette province à travers la construction et réhabilitation des routes de dessertes agricoles, qui pourront relier tous les territoires à la ville de Bukavu.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd