l'info en continu

Assemblée nationale: Mabunda et l’équipe FMI accordent leurs vues sur le contrôle parlementaire

- Publicité-

La législation liée aux sujets économiques, le rôle que doit jouer l’Assemblée nationale pour faire asseoir la bonne gouvernance, notamment avec le contrôle budgétaire ont figuré au menu des échanges que Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale a eu ce lundi 3 juin en son cabinet de travail au Palais du peuple, avec l’équipe du FMI en séjour à Kinshasa.
Cette délégation était conduite auprès de Jeanine Mabunda par Mauricio Villafuerte, conseiller du FMI, département Afrique.

« L’Assemblée nationale entend ainsi jouer da partitition sur les critères de performance budgétaire. Ce qui implique notamment les contrôles dans un système fondé sir l’obligation des autorités de rendre compte de leur action« , a dit en substance la speaker de la Chambre basse du Parlement congolais à ses interlocuteurs.

- Publicité-

Le conseiller du FMI-Département Afrique s’est rendu compte de la justesse de ce message à l’issue de cette entrevue qui a été élargie aux députés membres de la commission Economique et financière de l’Assemblée nationale.

On se souvient qu’après la fin brutale en novembre 2012 du 2ème Programme économique du gouvernement (PEG 2), la RDC a décidé de renouer avec le FMI. L’engagement a pris forme avec le passage à Washington du chef de l’Etat. Au stadz actuel, les experts congolais et ceux du FMI sont en pourparlers.

La mission du FMI en séjour à Kinshasa consiste à entamer des consultations avec les autorités congolaises en vue de décider si le Fonds peut s’engager formellement avec la RDC, de manière à apporter un appui financier à la RDC. Et cela, à travers un programme formel conclu avec le gouvernement congolais.

Augustin Kinienzi/Politico.cd

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU