Lubumbashi: début de la courtoisie routière sur décision du gouverneur Jacques Kyabula

Le gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, a décrété la courtoisie routière à Lubumbashi. La période concernée s’étend du Ier au 30 juin 2019, soit un mois.

En effet, au cours d’une causerie morale avec la police de circulation routière (PCR) le 27 mai dernier, le chef de l’exécutif provincial a fustigé devant ses interlocuteurs certaines pratiques qui n’honorent pas du tout les hommes en uniforme.

Déclarant agir au nom du président de la République, le gouverneur Jacques Kyabula, a condamné avec la dernière énergie les tracasseries incessantes sur les paisibles citoyens, la corruption et le coulage des amendes. C’est ainsi qu’il a décrété la courtoisie routière qui prend cours jusqu’au 30 juin, jour de l’indépendance de la RDC.

Publicité

Pour le numéro Un de la province du Haut-Katanga, les agents de l’ordre ont pour rôle de faire régner la discipline et non pas de provoquer le chaos.

Pendant ce temps de courtoisie routière, il est recommandé aux éléments de la police de circulation routière et aux services œuvrant dans le transport d’observer une série de mesures. C’est notamment l’intensification de la lutte contre les accidents par des actions de sensibilisation auprès des conducteurs.

Le gouvernement provincial à travers un communiqué officiel, rappelle aux chauffeurs que la courtoisie routière n’exclut pas le respect du code de la route. Parmi les restrictions faites aux automobilistes, c’est entre autres: ne pas conduire en état d’ivresse ou en excès de vitesse, interdiction de téléphoner ou d’envoyer de sms pendant la conduite routière, obligation de porter la ceinture de sécurité, ne pas utiliser de manière abuse l’avertisseur sonore ou le klaxon, ainsi que respecter les indications de la signalisation.

Junior Ngandu | Politico.cd

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading