Le Général Kasonga, porte-parole des Fardc, a déclaré ce vendredi 17 mai que les militaires admis à la retraite en 2003, qui attendaient leurs allocations de fin de carrière vont être payés.

Cette déclaration a été faite lors de la célébration de la révolution et les Forces armées de la Rdc(Fardc), au paravant célébrée comme fête de la libération, entrée à Kinshasa de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la libération du Congo(AFDL).

Selon le général, le gouvernement ne va pas payer tous les retraités mais juste un échantillon.

La journée de 17 mai 2019 est marquée par plusieurs activités, notamment la cérémonie du dépôt des gerbes de fleurs au mémorial du soldat congolais à la place Forescom à Kinshasa, dépistage volontaire du cancer du sein et du col de l’utérus au camp Lieutenant-colonel Kokolo au personnel féminin de l’armée et la Police Nationale Congolaise(PNC).

Il sied de noter que le 17 mai 1997, l’AFDL avait fait son entrée à Kinshasa, événement marquant la fin de 32 ans de règne de Mobutu.

Jeancy Ngampuru /Politico.cd