Le gouvernement va procéder à la paie des allocations des militaires retraités en 2003

Le Général Kasonga, porte-parole des Fardc, a déclaré ce vendredi 17 mai que les militaires admis à la retraite en 2003, qui attendaient leurs allocations de fin de carrière vont être payés.

Cette déclaration a été faite lors de la célébration de la révolution et les Forces armées de la Rdc(Fardc), au paravant célébrée comme fête de la libération, entrée à Kinshasa de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la libération du Congo(AFDL).

Selon le général, le gouvernement ne va pas payer tous les retraités mais juste un échantillon.

La journée de 17 mai 2019 est marquée par plusieurs activités, notamment la cérémonie du dépôt des gerbes de fleurs au mémorial du soldat congolais à la place Forescom à Kinshasa, dépistage volontaire du cancer du sein et du col de l’utérus au camp Lieutenant-colonel Kokolo au personnel féminin de l’armée et la Police Nationale Congolaise(PNC).

Il sied de noter que le 17 mai 1997, l’AFDL avait fait son entrée à Kinshasa, événement marquant la fin de 32 ans de règne de Mobutu.

Jeancy Ngampuru /Politico.cd

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

“L’Administration Trump ne croyait pas que Fayulu qui aurait pu prendre ses fonctions”: Eliot Engel

Le représentant Eliot Engel, président de la commission des affaires étrangères de…

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.