Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

Nord-Kivu: Leila Zerrougui appelle la population à la collaboration pour éradiquer Ebola dans la région

La représente spéciale du secrétaire général des Nations unies, Leila Zerrougui, hume l’air de la ville de Butembo pour s’imprégner de la situation sécuritaire en ville de Butembo. La patronne de la Monusco a condamné les rumeurs et dénoncé l’insécurité qui font que la maladie persiste dans la région.

« Je sais qu’il y a eu beaucoup de rumeurs, il y a eu beaucoup d’histoires Quand Ebola a éclaté à l’Equateur, il a duré trois mois parce qu’il y a eu solidarité et collaboration de tout le monde. Là-bas il y a eu une centaine de morts., Ici,(Butembo), on est à plus de 160 depuis cette histoire de délire total où on dit qu’on est en train de nous empoisonner, il n’y a pas de maladie, on dit qu’on est en train de gagner de l’argent sur nous. Les gens qui viennent ici, on le supplie avec le risque d’être en contact avec les malade, l’insécurité qui sévit ici. La responsabilité première, c’est vous, le peuple. Et quand je parle de vous je vois le peuple congolais dans son entièreté. Ce n’est pas le peuple à l’intérieur d’un autre peuple», a déclaré Mme Zerrougui ce vendredi 10 mai à Butembo.

La représentante du secrétaire général de l’ONU a appelé la population à travailler ensemble puisque l’éradication de cette maladie reste la priorité du président Félix Tshisekedi et du secrétaire général de l’Onu.

« Nous devons travailler pour éradiquer cette maladie, travailler sur l’insécurité parce que c’est l’insécurité qui peut générer la propagation. C’est la priorité de votre président, c’est la priorité de mon chef, le secrétaire général de l’ONU », a-t-elle indiqué avant de lancer une pique à ceux qui résistent contre les équipes de riposte.

« Vous croyez que les gens sont venus mourir ici ? Ils font du travail. C’est à vous si vous ne voulez pas vous soigner, les autres ne viendront pas vous supplier pour vous soigner ».

Le RSSG de l’ONU a aussi demandé l’identification et l’isolement des personnes qui sont en train de profiter de la souffrance de la population pour saboter le travail de la riposte. Leila Zerrougui a enfin découragé ceux qui veulent faire du business sur Ebola, car si elle se propage, c’est tout le monde qui mourra.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...