Milicien FDLR. Photo africa.jeuneafrique.com

Le Maire de la ville de Butembo confirme que ces assaillants se sont réunis en groupe dans plusieurs quartiers de la ville pour mener leur attaque. Mais ceux-ci ont été vite contraint par les services de sécurités qui étaient informés d’avance.

Sylvain Kamamanda, Maire de Butembo confirme que le bilan acruel fait état d’aumoins 10 morts, plusieurs blessés et capturés dans le camp des assaillants. Le maire de Butembo qui s’est livré à la presse locale cet avant midi précise que ses services de sécurité poursuivent la ronde avant de revenir avec un bilan définitif.

Selon la même source, ces assaillants étaient notamment porteurs d’armes en feu et blanche, asociées des symboles des grigris de quoi confirmer que ces rebelles sont des “Mai Mai”.

Pour l’instant, le calme est revenu sur toute l’étendue de la ville. Les vehicules qui etaient bloqués ont repris normalement la circulation.

Cette attaque intervient un jour après une autre qui visait les installations de l’aérodrome de Ruwenda et qui a fait un mort coté assaillants.

Merveilles Kiro/Politico.cd