25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

Le Groupe d’étude sur le Congo confirme les liens entre Ramazani Shadary et les miliciens du Maniema

Rapportant les informations du média français Mediapart, POLITICO.CD avait annoncé quelques mois avant les élections des liens de sponsorisation entre Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front Commun pour le Congo à l’époque avec le groupe rebelle Maï Maï Malaïka, l’un de plus influent de la province du Maniema, dont est originaire le dauphin de l’ex président Congolais Joseph Kabila.

Dans un rapport publié ce mardi, le Groupe d’étude sur le Congo, un centre de recherche de l’université de New York confirme d’importantes collisions entre cette rébellion, membre de la Coalition Nationale de Patriotes pour la Souveraineté du Congo, CNPCS, dirigée par le général autoproclammé William Amuri Yakutumba.

“Les Maï-Maï Malaika, devenus l’un des groupes les plus importants de la coalition de la CNPSC, étaient eux-mêmes liés à une autre personnalité : Emmanuel Ramazani Shadary, candidat à la présidence pour la coalition au pouvoir de Joseph Kabila” écrit le rapport reçu par POLITICO.CD.

“Selon de nombreuses sources locales et étrangères, Emmanuel Ramazani Shadary, originaire de cette partie de la province de Maniema, aurait participé aux premières étapes de la mobilisation armée en 2016, soulevant la jeunesse locale et les mineurs artisanaux contre le géant minier Canadien Banro” explicite le document.

“Selon deux sources distinctes, Emmanuel Ramazani Shadary aurait aidé à mettre en contact Sheh Assani avec Sikatenda (deux miliciens influents de la contrée) et aurait joué un rôle déterminant dans la libération des étrangers kidnappés” rapporte le Groupe d’étude sur le Congo.

Les sources du Groupe d’étude sur le Congo suggèrent qu’Emmanuel Ramazani Shadary tentait de gagner les faveurs de la communauté locale pendant la période électorale et de se positionner dans le cercle restreint de Kabila.

“Ces relations auraient pris fin en 2017 lorsque les Maï-Maï Malaika ont élargi leur champ d’action de Banro à l’État congolais, en s’attaquant aux autorités locales et aux services de sécurité” conclut la partie de ce rapport consacrée aux liens entre cette personnalité du régime Kabila et la coalition armée de William Amuri Yakutumba.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD
- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join