À Yumbi, plusieurs survivants souffrent de traumatisme psychologique [MSF] 

L’ONG Médecins Sans Frontières, MSF a annoncé dans un communiqué rendu public ce vendredi avoir constaté que de nombreux survivants souffrent d’un traumatisme psychologique.

“Plus les contacts de la population avec la violence étaient directs, plus leurs symptômes traumatiques s’aggravaient”, a déclaré Nicholas Tessier, psychologue MSF à Yumbi dans un document transmis à POLITICO.CD par le bureau de communication de MSF basé à New York.

“Pour beaucoup, les blessures sont encore vives aujourd’hui et ne doivent donc pas être forcées de rentrer chez eux trop rapidement. Sinon, un nouveau traumatisme risque de se produire chez ceux qui ne se sentent pas prêts à rentrer chez eux et qui ont tout perdu” poursuit le texte.

Après une intervention d’urgence de deux mois, les équipes de MSF ont progressivement commencé à se retirer de la zone de santé de Yumbi pour permettre à d’autres organisations de fournir un soutien à long terme.

Médecins Sans Frontières, MSF indique dans le même document avoir fait don d’un volume d’un mois de médicaments aux établissements de santé de la région et continuera de surveiller la situation afin de faire face aux nouvelles flambées de violence ou d’épidémies, si nécessaire.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) |POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.