Pape François: “je suis avec une attention particulière l’évolution de la situation en RDC”

A l’occasion de son traditionnel discours de vœux aux ambassadeurs accrédités près le Saint-Siège, le Pape François s’est exprimé sur la situation en République démocratique du Congo où les résultats des élections du 30 décembre 2018 sont toujours attendus.

Je suis avec une attention particulière l’évolution de la situation en République Démocratique du Congo“, a dit le Saint-Père, affirmant exprimer “le souhait que le pays puisse retrouver la réconciliation qui tarde depuis longtemps et entreprendre un chemin décidé vers le développement, mettant fin à l’état persistant d’insécurité qui touche des millions de personnes, parmi lesquelles de nombreux enfants“.

Dans ce sens, le respect du résultat électoral est un facteur déterminant pour une paix durable“, estime-t-il.

Pour le Pape François, le Saint-Siège “n’entend pas s’ingérer dans la vie des États, mais il aspire à être un auditeur attentif et sensible aux problématiques qui concernent l’humanité, avec le désir humble et sincère de se placer au service du bien de tout être humain ».

Les prêtres catholiques congolais de la Conférence nationale épiscopales nationale du Congo (CENCO) ont annoncé durant la semaine dernière disposer du nom du vainqueur de ces élections en RDC, provoquant la colère du pouvoir, qui l’accuse de fomenter un soulèvement populaire.  Presqu’au même moment, la Communauté internationale, notamment les Etats-Unis et même la France sont montés au créneau pour réclamer à la CENI la publication “des vrais résultats”.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.