Si l’opposition ne s’unit pas, Ramazani Shadary pourrait bien gagner la présidentielle (Janosch Kullenberg)

Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de la plateforme Front Commun pour le Congo, conduite par Joseph Kabila, occupe déjà la troisième place d’un nouveau sondage réalisé par BERCI et GEC après Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo et Vital Kamerhe Lwakanyingini Nkingi, tous candidats de l’opposition à la prochaine élection présidentielle. Dans un précédent sondage réalisé par le centre de recherche Les Points, Emmanuel Razamani Shadary avait été à la tete des intentions de vote devacant Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans un tweet en reponse à la publication du sondage réalisé par le groupe d’étude sur le Congo, GEC, Janosch Kullenberg, docteur-chercheur avec un accent particulier sur le maintien de la paix et la protection des civils à l’ONU estime que si l’opposition ne s’unit pas, Emmanuel Ramazani Shadary pourrait bien gagner la prochaine présidentielle avec un peu d’aide de ses amis, qu’il n’a pas nommé.

Reagissant à ce tweet, Jason Stearns, analyste de politique axée sur l’Afrique centrale et les autres pays de l’arcadie, également directeur du Groupe de recherche sur le Congo, un centre de coopération internationale de l’Université de New York, auteur du récent sondage souligne qu’Emmanuel Ramazani Shadary a 20% de retard sur  Felix Tshisekedi, si le taux de participation est de 66%. “Cela représente 7,2 millions de voix. Donc beaucoup d’aide de ses amis” précise-t-il.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.