Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de la plateforme Front Commun pour le Congo, conduite par Joseph Kabila, occupe déjà la troisième place d’un nouveau sondage réalisé par BERCI et GEC après Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo et Vital Kamerhe Lwakanyingini Nkingi, tous candidats de l’opposition à la prochaine élection présidentielle. Dans un précédent sondage réalisé par le centre de recherche Les Points, Emmanuel Razamani Shadary avait été à la tete des intentions de vote devacant Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans un tweet en reponse à la publication du sondage réalisé par le groupe d’étude sur le Congo, GEC, Janosch Kullenberg, docteur-chercheur avec un accent particulier sur le maintien de la paix et la protection des civils à l’ONU estime que si l’opposition ne s’unit pas, Emmanuel Ramazani Shadary pourrait bien gagner la prochaine présidentielle avec un peu d’aide de ses amis, qu’il n’a pas nommé.

Reagissant à ce tweet, Jason Stearns, analyste de politique axée sur l’Afrique centrale et les autres pays de l’arcadie, également directeur du Groupe de recherche sur le Congo, un centre de coopération internationale de l’Université de New York, auteur du récent sondage souligne qu’Emmanuel Ramazani Shadary a 20% de retard sur  Felix Tshisekedi, si le taux de participation est de 66%. “Cela représente 7,2 millions de voix. Donc beaucoup d’aide de ses amis” précise-t-il.

Fiston Mahamba