Félix Tshisekedi a convié vendredi à Kinshasa des dirigeants des principales formations d’opposition au siège de son parti pour discuter des éventuelles actions communes à mettre en place. Durant cette rencontre, qui a connu les participations des représentants de Jean-Pierre Bemba, ceux de Moïse Katumbi et Martin Fayulu, il a été convenu de publier sous peu un calendrier d’action commune.

Etrangement, l’UNC de Vital Kamerhe n’a pas été présente à cette rencontre. Dans un communiqué publié ce samedi, le parti de l’ancien speaker explique qu’il n’a pas été invité. “L’Union pour la Nation Congolaise, UNC en sigle, porte à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que son absence à la réunion de l’opposition tenue à l’UDPS le vendredi, 07 septembre 2018, était due au fait qu’elle n’en était pas informée“, explique ce communiqué parvenu à POLITICO.CD.

Malgré cet incident, l’UNC promet néanmoins son soutien aux mesures qui seront prises à l’issue de cette initiative. “L’UNC regrette cette omission et rassure que l’exécution des décisions y prises se fera avec, elle. Elle remercie Madame la Secrétaire Générale du Mouvement de Libération du Congo, MLC en sigle, qui lui a fait la restitution de cette réunion“, explique le communiqué.