Funérailles de Tshisekedi: “le pouvoir n’a pas appliqué l’accord parce que Félix Tshisekedi a refusé la Primature”

Plus de quatre mois après la signature d’un accord autour des funérailles d’Étienne Tshisekedi, leader historique de l’opposition décédé à Bruxelles en 2017, rien n’est fait. Aucune nouvelle n’est donnée du côté des autorités. Du côté de la famille du leader de l’UDPS, on dénonce une mauvaise foi du pouvoir congolais.

Ils ont peur de la dépouille de Tshisekedi. Ils ne veulent pas que l’UDPS et la famille se chargent de ses funérailles seules, et au même moment, ils ne veulent pas respecter l’accord signé en avril“, accuse Monseigneur Gérard Mulumba, joint ce lundi au téléphone par POLITICO.CD.

En juin dernier, le ministre de l’Intérieur, le vice-Premier minsitre Henri Mova avait annoncé des funérailles “avant le 30 juin”, sans donner suite. “Ils n’ont plus d’intérêt d’organiser ces funérailles, surtout après le refus de Félix Tshisekedi de prendre la Primature qu’ils lui proposaient” dénonce le prêtre congolais.

Les autorités chargées de ce dossier sont restées injoignables aux appels de POLITICO.CD. A N’Selé, dans l’Est de Kinshasa, où était censée enterré Tshisekedi, des travaux du début de travaux sont encore visibles, sans avancement aucun.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.