“Il faut élargir le débat public sur la machine à voter pour rendre les élections plus crédibles”: Alain-Daniel Shekomba

Dans un échange exclusif avec POLITICO.CD, Alain-Daniel Shekomba pense que tous les acteurs politiques, la société civile et l’ensemble de la population électorale doivent être impliqués dans le débat sur la viabilité de la machine à voter.

“Nous devons épuiser la polémique sur la machine à voter car nous ne voulons pas bloquer le processus électoral” interpelle-t-il, indiquant qu’à l’heure actuelle, voulant se passer de ce moyen de vote c’est donner la chance à la classe politique actuelle de continuer à prolonger la souffrance du peuple Congolais.

Appelant à l’élargissement de l’audience et des intervenants sur la machine à voter, Alain-Daniel Shekomba pense que seul le consensus de plusieurs sur l’utilisation de cet outil pourra crédibiliser les prochaines élections.

“Il y une nécessité d’un débat public et inclusif sur la machine à voter entre la CENI, les acteurs politiques, la société civile et les représentants de la communauté internationale pour avoir un consensus avant les élections que nous voulons crédibles” rappelle l’ancien président du collège des étudiants de l’Université de Kinshasa.

Pour Alain-Daniel Shekomba, l’objectif de ce débat public est de faire passer plus facilement le message auprès des votants étant donné que leurs “représentants” soit ne comprennent pas le rôle de cet outil informatique soit ils font de la manipulation politique pour bloquer les élections.

“C’est au peuple, souverain primaire, qu’il faudra laisser la dernière parole sur l’utilisation de la machine à voter, après lui avoir doter de toutes les explications sur les forces et les faiblesses de la dématérialisation du vote dans un cadre indépendant, non pollué par les discours politiciens” conclut Alain-Daniel Shekomba.

Fiston Mahamba
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.