Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

La justice belge confirme avoir confisqué le passeport de Moïse Katumbi

La justice belge a affirmé ce mardi dans un échange avec POLITICO.CD avoir confisqué le passeport de l’opposant Congolais Moïse Katumbi, dont une partie est considérée comme un faux.

« Le passeport en question a été confisqué par mon Office » écrit dans un mail adressé à POLITICO.CD, Gilles Blondeau, substitut du procureur au Parquet du roi de Halle-Vilvoorde.

La justice belge affirme également avoir ouvert une information judiciaire à l’encontre du président de la plate-forme Ensemble pour le changemet sur le même dossier.

« Je peux que vous confirmer qu’un PV a été rédigé à charge de monsieur Katumbi puisqu’une partie de son passeport a été estimée comme faux » précise Gilles Blondeau.

À la question de savoir si l’opposant Congolais qui vit en exil en Belgique depuis son départ de la République Démocratique du Congo séjournerait illégalement sur le territoire belge, la justice belge explique qu’elle ne peut pas se prononcer sur la question, laissant la conclusion aux enquêtes en cours.

« L’enquête est en cours pour le moment. Nous n’avons pas plus d’infos à communiquer pour le moment » détaille la dernière réponse de Gilles Blondeau aux questions de POLITICO.CD.

Contacté, Olivier Kamitatu, directeur de cabinet de Moïse Katumbi n’a pas répondu aux questions de POLITICO.CD. Lundi dans la soirée, le directeur de cabinet de l’ancien gouverneur de la province du Katanga a déclaré que Moïse Katumbi n’est pas officiellement saisi par la justice belge sur cette procédure judiciaire.

« A ce stade, aucune information car nous ne sommes pas saisis. Et vous comprendrez qu’on ne peut réagir sérieusement de manière claire, précise et complète sur base d’un article de presse » a dit à POLITICO.CD, Olivier Kamitatu.

Fiston Mahamba
- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...