Ebola à Beni: l’Union Africaine envoie une equipe d’intervention d’urgence
Le centre de coordination de la reponse contre Ebola basé à Beni en cours de construction. Photo: Fiston Mahamba

Une des actions soutien à  la réponse contre l’épidémie d’Ebola à Beni consiste à mobiliser et à préparer la réinstallation de l’équipe d’intervention en cas d’urgence du centre de contrôle des maladies et de prévention qui travaillait à Mbandaka dans les zones actuellement touchées par la fièvre hémorragique d’Ebola de la province du Nord-Kivu.

Un décès et trois nouveaux d’ebola ont été confirmés dans les zones de santé de Beni et de Mabalako dimanche dernier.

Dans son communiqué de ce dimanche 12 août le ministère de la santé parle d’un total de 52 cas de fièvre hémorragique au total dont 25 confirmés et 25 probables (les cas probables reprend tous les décès notifiés pour lesquels il n’a pas été possible d’obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire. Les investigations permettront de déterminer si ces décès sont liés ou non à l’épidémie).

L’équipe de la riposte contre la maladie avait lancé depuis la semaine dernière les opérations de vaccination contre l’épidémie. Celles ci concernent dans un premier temps, les personnel de la santé et les contacts de personnes déjà infectées.

La présente épidémie est la dixième à toucher la république démocratique du Congo.

Sammy Mupfuni et Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.