Ebola à Beni: l’Union Africaine envoie une equipe d’intervention d’urgence
Le centre de coordination de la reponse contre Ebola basé à Beni en cours de construction. Photo: Fiston Mahamba

Une des actions soutien à  la réponse contre l’épidémie d’Ebola à Beni consiste à mobiliser et à préparer la réinstallation de l’équipe d’intervention en cas d’urgence du centre de contrôle des maladies et de prévention qui travaillait à Mbandaka dans les zones actuellement touchées par la fièvre hémorragique d’Ebola de la province du Nord-Kivu.

Un décès et trois nouveaux d’ebola ont été confirmés dans les zones de santé de Beni et de Mabalako dimanche dernier.

Dans son communiqué de ce dimanche 12 août le ministère de la santé parle d’un total de 52 cas de fièvre hémorragique au total dont 25 confirmés et 25 probables (les cas probables reprend tous les décès notifiés pour lesquels il n’a pas été possible d’obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire. Les investigations permettront de déterminer si ces décès sont liés ou non à l’épidémie).

L’équipe de la riposte contre la maladie avait lancé depuis la semaine dernière les opérations de vaccination contre l’épidémie. Celles ci concernent dans un premier temps, les personnel de la santé et les contacts de personnes déjà infectées.

La présente épidémie est la dixième à toucher la république démocratique du Congo.

Sammy Mupfuni et Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.