Stève Mbikayi: “En écartant la politique de la chaise vide, nous avons fait appliquer l’accord de la Saint Sylvestre”

“Au lieu de la politique de la chaise vide, nous avons travaillé de l’intérieur et l’accord a été respecté. Pas de référendum ni révision constitutionnelle, le chef de l’Etat n’a pas brigué un troisième mandat, les élections auront lieu le 23 décembre 2018” écrit le président du parti travailliste sur son compte Twitter.

“Nous avons agi sans populisme et nous avons atteint l’objectif” se félicite-t-il. Dans une déclaration faite mercredi dernier, l’ambassade des Etats-Unis à l’ONU pense que cette décision de Joseph Kabila est une étape importante vers la consolidation de la démocratie en RDC. Cependant, Washington estime qu’une autre étape reste cruciale: celle garantissant aux congolais leur droit à un vote lors des élections du 23 décembre, qui doivent être libres, transparentes et crédibles.

Pour sa part, Félix Tshisekedi, candidat de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social cette nomination est un pas dans la bonne direction, mais le plus important reste à venir. “La décrispation, les élections libres et crédibles pour une alternance pacifique, restent les prochains objectifs” a dit le président du Rassemblement tout en remerciant les pays de la région, la communauté internationale et le peuple congolais.

Fiston Mahamba

 

 

 

 

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.