Le processus électoral  en RDC est “piégé et confisqué”, estime la Société civile

La société civile de RDC par l’entremise de son coordinateur national , Christopher Ngoyi Mutamba a donné sa position en rapport avec le processus électoral en cours en RDC. Pour Christopher Ngoyi Mutamba, le processus électoral est piégé et confisqué par le régime en place.

À en croire Christopher Ngoyi Mutamba, le choix d’un dauphin par Joseph Kabila ne rassure pas le bon déroulement du processus électoral qui demeure toujours piégé et confisqué.

Se considérant comme véritable catalyseur des aspirations de la population congolaise, la société civile de la RDC s’oppose à l’utilisation de la machine à voter, à la confiscation des mass-medias par une seule famille politique, à l’instrumentalisation de la justice pour écarter d’éventuels nivaux politiques et dénoncée l’Inde généralisée sur l’ensemble du territoire national …pour se maintenir au pouvoir.

Le fait que Monsieur Kabila ait finalement désigné un dauphin n’est pas un cadeau fait à la Nation et ce seul acte ne peut non plus détendre l’atmosphère tant que les préalables ne seront pas satisfaits“, note Christopher Ngoyi Mutamba. Ce dernier s’en tient à la tenue des élections crédibles, transparente et Apaisée et exige la restauration de la centrale électorale pour mieux garantir l’impartialité du processus électoral.

Tout en réclamant la gestion consensuelle du processus électoral, la société civile de la RDC plaide pour l’application intégrale de la résolution 2409 des Nations unies et de l’accord de la sainte Sylvestre 2016, seules dispositions susceptibles de restaurer l’ordre constitutionnel en RDC.
Kerima

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

“L’Administration Trump ne croyait pas que Fayulu qui aurait pu prendre ses fonctions”: Eliot Engel

Le représentant Eliot Engel, président de la commission des affaires étrangères de…

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.