RDC: le Grand Katanga se mobilise pour accueillir Moïse Katumbi
Photo d’archive.

Dans un communiqué, Gabriel Kyungu, le Coordonateur de la coalition ENSEMBLE dans la région du Katanga appelle ses partisans à la mobilisation pour accueillir son leader, attendu à Lubumbashi le vendredi 3 août.

La plateforme de Ensemble pour le changement de l’Honorable MOISE KATUMBI CHAPWE informe la population Katangaise en général et Lushoise en particulier du retour du leader incontesté et incontestable MOISE KATUMBI CHAPWE au pays de ses ancêtres, la RDC, par l’aéroport International de la Luano, à Lubumbashi , ce vendredi, 3 août 2018, à 9 heures“, annonce ce communiqué parvenu à POLITICO.CD. 

A cette occasion, Ensemble Grand Katanga invite toute la population à réserver un accueil chaleureux à ce digne fils du pays et à se rendre très nombreuse, à l’Aéroport International de la LUANO, à partir de 6 heures, ce vendredi, 3 août 2018“, ajoute-t-il. 

L’ex-gouverneur du Katanga a demandé l’autorisation d’atterrir en jet privé vendredi prochain à l’aéroport de Lubumbashi en provenance de Johannesburg. Moïse Katumbi compte déposer sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018.

Pour l’heure, les autorités de Kinshasa n’ont toujours pas répondu à la demande de Moîse Katumbi.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.