RDC: la mise à la retraite à la Haute Cour militaire handicape le déroulement de procès
Une vue du siège de la haute cour militaire à Kinshasa

A travers les ordonnances signées dernièrement, le président de la république Joseph Kabila, a mis à la retraite certains officiers de l’armée notamment, à la Haute Cour Militaire (HCM) dont le Général Delphin Nyembo ya Bizulu Tililwa, premier président de cette instance judiciaire militaire Congolaise.

Son départ handicape le déroulement de certains procès emblématiques comme celui de l’affaire “Coup d’État monté et manqué” du 1975″ instruit à la suite de la requête du colonel Raymond Omba Pêne Djunga, condamné à mort avec d’autres officiers supérieurs et subalternes de l’armée et civils dans ce dossier par le Conseil général de Guerre .

Avec la mise à la retraite du général Delphin Nyembo, il faut attendre que son remplaçant ait le temps de s’imprégner de ce dossier afin de poursuivre l’examen de l’affaire. Mais ça pourra prendre le temps que ça peut étant donné que c’est une requête tendant à obtenir la révision de l’arrêt du conseil général de Guerre et il faut le temps pour fouiller certains documents et interrogé certaines personnalités citées.

Il y a dix ans que le colonel Raymond Omba Pêne Djunga a introduit sa requête en révision après cette de l’affaire Simon Kimbangu qui a été traitée avec célérité par la haute cour militaire. La mise à la retraite du général Delphin Nyembo risque d’occasionner la reprise à zéro de cette affaire.

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.